Le précurseur du reggae Toots Hibbert est mort à 77 ans

Vendredi 11 septembre, un grand nom du reggae nous a quitté. Frederick Nathaniel Hibbert, plus connu sous le nom de Toots Hibbert, est décédé à l’âge de 77 ans.

Toots Hibbert et on groupe The Maytals. Crédit : Ben Houdijk/ Shutterstock

Publicité

Quand on dit reggae, on pense forcément au grand Bob Marley. Pourtant, si le célèbre chanteur jamaïcain et son groupe The Wailers ont popularisé le genre, on attribue son origine à un autre grand nom de la scène.

Toots Hibbert fut considéré comme le précurseur du reggae dès 1968. C’est grâce à sa chanson « Do the Reggay » que le musicien jamaïcain nommera ce nouveau genre musical : le reggae (d’abord éppelé “Reggay” avant de changer d’orthographe). Véritable succès sur cette petite île des Caraïbes, le reggae dépasse très vite les frontières de la Jamaïque.

Bien que Toots Hibbert connaît son premier grand succès mondial en 1968 avec sa chanson « 54-46 was my Number », racontant ses années en prison, c’est dans les années 1970 que le monde découvre le reggae.

Toots Hiibert, un artiste salué par ses pairs

Toots Hibert et son groupe The Maytals sont les précurseurs de ce genre qui mélange habilement le blues, le rock, la soul, le ska, le mento jamaïcain et le rocksteady. Sa musique joyeuse et ses paroles positives inondent la carrière de ce grand artiste reconnu par les plus grands : de Mick Jagger à Keith Richards mais aussi de Ziggy Marley, fils du célèbre Bob.

« Très triste d’apprendre le décès de Toots Hibbert », écrit dans un tweet le chanteur des Rolling Stones. Le guitariste Keith Richards déclara lors d’une interview pour le magazine Rolling Stones : « Comme chanteur, il est incroyable. Sa voix me rappelle beaucoup celle d’Otis Redding ».

Ziggy Marley lui a rendu hommage sur les réseaux sociaux : « Son esprit est avec nous, sa musique nous remplit d’énergie et je ne l’oublierai jamais ».

Avant d’être admis à l’hôpital en août dernier pour complications respiratoires alors qu’il « attendait les résultats d’un test au Covid-19 », précise sa famille, Toots Hibbert avait donné son dernier concert pré-pandémie en janvier 2020 pour soutenir son dernier effort « Got to be Tough », ou bien “Soyez-fort”.

Source : Tahiti Infos
Plus d'articles
À lire aussi