Covid-19 : Quatorze jours d'isolement imposés pour les Français qui arrivent au Royaume-Uni

917partages

Après ses restrictions concernant l'Espagne et la Belgique, le Royaume-Uni durcit ses mesures en imposant quatorze jours de quarantaine à tous les Français arrivant sur le territoire britannique.

Jeudi 13 août, le Royaume-Uni a annoncé que la France rejoignait les autres pays, dont les ressortissants sont placés en quarantaine.

À partir de ce samedi 15 août, tous les Français arrivant au Royaume-Uni devront ainsi être placés en isolement pendant deux semaines.

Une augmentation des cas de Covid-19 en France

Cette décision inattendue fait suite à l'augmentation des cas de coronavirus en France. En effet, le nombre de nouveaux cas ne cesse d'augmenter et les indicateurs se dégradent au fil des jours.

Durant les dernières 24 heures, 2 669 nouveaux cas ont été détectés, selon la Direction générale de la Santé.

Crédit photo : Eduard Goricev / Shutterstock

Pour cette raison, le Royaume-Uni a décidé de prendre davantage de précautions.

« Les statistiques de la France la semaine passée ont montré une hausse de 66% des nouveaux cas, ce qui indique une forte augmentation du Covid-19. Nous devons être absolument sans pitié avec ça, même avec nos amis et partenaires les plus proches », a affirmé Boris Johnson, le Premier ministre britannique.

D'autres pays sont également concernés par cette mesure, comme les Pays-Bas, Monaco, Malte, ainsi que l'Espagne et la Belgique.

Une réaction négative de la part de la France

Face à cette nouvelle, le gouvernement français a rapidement exprimé sa désapprobation. Clément Beaune, le Secrétaire d'état chargé des affaires européennes, n'a pas tardé à réagir sur son compte Twitter.

« Il s'agit d'une décision britannique que nous regrettons et qui entraînera une mesure de réciprocité, en espérant un retour à la normale le plus rapidement possible », a-t-il rédigé.

Actuellement, on estime qu'un demi-million de britanniques séjourneraient en France. Cette décision pourrait avoir un impact sur les vacanciers, qui pourraient décider d'écourter leur séjour.

En Grande-Bretagne, on compte aujourd'hui plus de 41 000 décès liés au Covid-19.

Source : Le Parisien
Plus d'articles