D'après le génie Stephen Hawking, l'Humanité aura disparu de la Terre dans 1000 ans. Mais il y a encore un espoir

Par
708
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Chaque parole de Stephen Hawking est écoutée comme celle d’un oracle. Ultra-lucide sur la condition humaine et son avenir, il vient d’annoncer que l’humanité devra quitter la Terre dans un millénaire.


Il y a quelques jours, Stephen Hawking avertissait l’humanité du danger potentiel qu’elle encourait à force d’essayer de contacter des entités extraterrestres. Cependant, il se pourrait que l’humanité devienne elle-même extraterrestre dans les siècles à venir….

kp.ru


En effet, l’éminent physicien n’a jamais la langue dans sa poche et quand il s’exprime, ce n’est jamais anodin. Lors d’une conférence à l’université d’Oxford, en Angleterre, le 14 novembre dernier, Stephen Hawking a longuement répondu aux questions de son auditoire, tel que l’origine de l’univers et sur l’avenir de l’humanité. Et au détour d’une réponse, il annonça : « Je ne pense pas que nous survivrons encore 1000 ans sans nous échapper de notre planète fragile ».


Ainsi, ce millénaire que nous venons à peine d’entamer sera-t-il le dernier sur Terre ? À en croire le scientifique, il faut s’y préparer mais sans pour autant être pessimiste. Selon lui, notre soif de savoir est l’un des moteurs essentiels à notre survie car elle nous poussera, quoiqu’il arrive, à explorer l’univers, au-delà du système solaire. Et d’ici 1000 ans, l’humanité aura certainement accéléré son évolution technologique pour y arriver.

newstimes.com


À l’image des voyages sur Mars proposés par Elon Musk et sa société Space X, l’avenir de l’humanité semble se trouver dans l’espace, et non sur Terre. De son côté, Stephen Hawking parraine le projet « Breakthrough Starshot » dont le but est de développer des sondes spatiales qui permettraient d’explorer au-delà du système solaire, et notamment la galaxie Alpha du Centaure.


Dans ce système, il existerait une exo planète, située à 4,2 années-lumière de la Terre, qui aurait une taille et une atmosphère similaire à notre planète. Baptisée « Proxima Centauri b », elle constituerait le nouvel eldorado de l’humanité même si les premiers éléments que nous rapporteraient ces sondes n’arriveront que dans une quarantaine d’années…

politico.eu


Selon les prévisions de Stephen Hawking, il faudrait qu’un nouveau siècle se déroule pour réellement commencer à installer une première colonie sur cette exo planète. Au mois de janvier dernier, le physicien misait alors sur la prudence, pour ne pas que l’humanité se brûle les ailes comme Icare, dans sa conquête de l’espace.


Le dérèglement climatique, les risques de collision d’astéroïdes et le développement de l’intelligence artificielle sont autant de dangers et d’obstacles par lesquelles l’humanité devra passer avant de s’envoler dans l’univers. Ainsi, pour conclure sa conférence, Stephen Hawking a, comme souvent, fait preuve de sagesse : « Pensez à regarder les étoiles, pas vos pieds. Essayez de raisonner avec logique sur le monde autour de vous. Qu’importent les difficultés de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et dans lequel vous êtes bons. »

a1.ro

Voilà des paroles qui prêtent à réflexion, n’est-ce pas ?
Source : Seeker.com
Stephen Hawking Espace
Commentaires