Thomas Cook fait faillite, 600 000 touristes vont être rapatriés en urgence, du jamais vu depuis la Seconde guerre mondiale

Par
1 745
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

L’entreprise Thomas Cook va être placée en liquidation judiciaire après s’être déclarée en faillite. Principale conséquence, des centaines de milliers de clients devront être rapatriées.

L’issue était prévisible et, malgré l’optimisme de certains cadres, il n’y a pas eu de miracle. Incapable de rassembler les fonds nécessaires à sa survie, comme le demandaient ses créanciers, le voyagiste britannique Thomas Cook a annoncé avoir fait faillite ce lundi.

Ce dépôt de bilan brutal risque d’engendrer, dans les jours qui viennent, le rapatriement en urgence de quelque 600 000 touristes, dont 150 000 Britanniques et 10 000 Français, éparpillés aux quatre coins du globe.

Cette opération d’envergure, baptisée « Matterhorn » par les autorités britanniques, sera la plus importante du genre pour des civils en temps de paix, depuis la… Seconde guerre mondiale !

Crédit photo : Jremes84 / Shutterstock

« Vu l'ampleur de la situation, quelques perturbations sont inévitables »

« Malgré des efforts considérables, les discussions entre les différentes parties prenantes du groupe et de nouvelles sources de financements possibles n’ont pas débouché sur un accord. Le conseil d’administration a donc conclu qu’il n’avait d’autre choix que de prendre les mesures pour entrer en liquidation judiciaire avec effet immédiat », a déclaré la direction dans un communiqué scellant le sort de l’entreprise.

L’autorité britannique de l’aviation (CAA) a de son côté indiqué que le « tour-opérateur » et la « compagnie d’aviation » de l’enseigne cessaient leurs activités « avec effet immédiat ».

Les réservations, les vols et autres séjours sont donc désormais annulés et les clients bloqués à l’étranger doivent consulter le site www.thomascook.caa.co.uk pour obtenir un vol de rapatriement.

Ces derniers ne devront toutefois se rendre à l’aéroport que s’ils sont en possession d’un billet pour « un vol alternatif confirmé », a expliqué la CAA qui a mis en place trois lignes téléphoniques spéciales pour l’occasion (0300 303 2800 pour la Grande-Bretagne et l’Irlande et +44 1753 330 330 pour le reste du monde).

« Vu l'ampleur de la situation, quelques perturbations sont inévitables, mais la CAA va faire son possible pour ramener les gens chez eux aussi près de la date prévue que possible », a-t-elle ajouté.

La CAA a également précisé que les clients de voyages organisés bénéficiaient de la garantie ATOL, selon une directive européenne, laquelle protège les voyageurs britanniques et ressortissants de l’Union européenne.

Quant aux clients ayant déjà réservé des séjours qu’ils n’ont pas encore effectués, ils obtiendront un « remboursement complet ».

Cette opération de rapatriement devrait durer jusqu’au 6 octobre.

Fondé en 1841, Thomas Cook était le plus vieux tour-opérateur indépendant au monde. Il employait jusqu’alors 22 000 employés dont 9 000 au Royaume-Uni.

Crédit photo : Tony Baggett / Shutterstock

Après avoir été l’un des leaders mondiaux du secteur touristique pendant près d’un siècle, la firme avait notamment subi de grosses pertes ces dernières années, souffrant de la concurrence des sites internet low cost.

En dépit de discussions de la dernière chance ce week-end, l’entreprise a échoué à trouver les 200 millions de livres (227 millions d’euros) que lui réclamaient ses créanciers pour valider le plan de sauvetage mis en place par l’actionnaire majoritaire chinois Fosun.

Le voyagiste n’a donc pu éviter le naufrage, 107 ans après avoir organisé la vente des billets pour le… Titanic.

Triste ironie !

Source : AFP
Voyage Touristes Royaume-uni
Commentaires