Les 10 espèces de poissons que l'on peut mettre dans son aquarium

Les poissons sont des petits animaux parfaits pour les personnes qui souhaitent avoir de la compagnie tout en ayant peu de contraintes. En aquarium, il existe de nombreux poissons colorés qui peuvent cohabiter et se sociabiliser, qu’ils soient de la même espèce ou non. Pour vous aider à choisir, voici 10 espèces de poissons que l’on peut mettre dans son aquarium.

Les poissons sont des petits êtres qui peuvent apporter de la compagnie et dont il est facile de s’occuper. Dans un même aquarium, plusieurs poissons peuvent vivre ensemble : certains de la même espèce vivent en couple ou en groupe, tandis que d’autres peuvent cohabiter avec des espèces différentes et ainsi se sociabiliser avec d’autres poissons.

À voir aussi

Crédit photo : Dobermaraner / Shutterstock

Avant d’adopter des poissons, il est important de se renseigner sur toutes les précautions à prendre pour les accueillir dans de bonnes conditions. En effet, si le poisson ne demande pas beaucoup d’entretien une fois dans l’aquarium, il faut bien se documenter en amont, afin de ne pas faire d’erreur. Par exemple, la taille de l’aquarium et le nombre de litres d’eau qu’il contient sont des facteurs très importants, puisqu’ils détermineront les espèces et le nombre de poissons qui pourront vivre dans cet habitat.

Il faut également se renseigner sur la température de l’eau, qui peut être réglée avec un système de chauffage, les différentes pompes qui permettront de filtrer l’eau, ainsi que la nourriture des poissons. Enfin, il est nécessaire de changer l’eau régulièrement.

Pour choisir les poissons à intégrer dans l’aquarium, il faut savoir que si de nombreux poissons peuvent cohabiter, certains ne s’entendent pas avec d’autres. Ainsi, il est nécessaire de s’informer en amont sur ce sujet.

Une fois toutes ces questions réglées, il ne reste plus qu’à choisir les bons poissons qui viendront peupler l’aquarium. Pour vous aider dans cette étape, voici les 10 espèces de poissons que l’on peut mettre dans son aquarium.

Le Guppy

Crédit photo : Pixabay

Le Guppy est l’un des poissons les plus populaires dans les aquariums. Ce tout petit poisson aux couleurs de l’arc-en-ciel est parfait pour les débutants en aquariophilie puisqu’il est robuste et n’est pas exigeant. Ce poisson très vif nage beaucoup et a besoin d’un grand espace pour pouvoir se déplacer. Il est notamment recommandé d’avoir un aquarium de 60 litres minimum pour 4 Guppys.

Le Guppy est une espèce qui se reproduit très vite, il est généralement conseillé d’intégrer un mâle pour trois femelles dans son aquarium. Comme ils n’aiment pas la solitude, les Guppys doivent vivre en petit groupe. Pacifique, le Guppy s’entend très bien avec les autres espèces de poissons comme les Corydoras Paleatus, les Combattants femelles, les Danionins, les crevettes ou encore les Silures bleues à antennes.

Le Néon bleu

Crédit photo : Joan Carles Juarez / Shutterstock

Aussi connu sous le nom de Néon, ce poisson est également très présent dans les aquariums. Avec ses bandes rouges et bleues, il a des couleurs vives qui rendent son habitat très lumineux. Originaire de l’Amazonie, le Néon bleu est un poisson grégaire qui doit vivre avec d’autres Néons car il ne supporte pas la solitude. Ainsi, il est recommandé d’adopter une dizaine de Néons bleus.

Ces poissons ont besoin d’espace pour se déplacer et adorent les plantes. Pour qu’ils se sentent bien, il est nécessaire d’avoir un aquarium de 100 litres d’eau pour 10 Néons. Si l’aquarium est allongé c’est encore mieux, car les Néons pourront avoir une bonne distance de nage.

Les Néons bleus sont des poissons très sociables puisqu’ils ont besoin d’être ensemble, et ils peuvent facilement partager leur aquarium avec d’autres poissons d’eau douce d’Amérique comme les Ramirezis.

Le Xipho

Crédit photo : J. Picard / Challet Hérault

Surnommé le « porte-épée », le poisson Xipho est assez grand puisqu’il peut atteindre jusqu’à 12 centimètres de longueur. Cette espèce, qui ne nécessite pas de paramètres particuliers, est facile à élever et se reproduit rapidement. Pour le différencier de la femelle, le mâle Xipho possède une sorte d’épée qui prolonge sa nageoire caudale, ce qui lui a valu son surnom.

Pacifique et actif, ce poisson aimera vivre avec d’autres espèces, comme les Mollys. Il a besoin d’un aquarium assez grand et couvert, pour éviter qu’il ne saute hors de l’eau.

Le Molly

Crédit photo : Pixabay

Le Molly est un petit poisson tropical qui est l’une des espèces les plus répandues dans les aquariums. Facile à vivre, il nage beaucoup et est très actif. S’il apprécie particulièrement les eaux dures, il sait s’adapter à tous les milieux aquatiques. Il est cependant nécessaire de mettre des plantes dans l’aquarium, pour permettre aux femelles de se cacher des mâles, souvent demandeurs d’accouplement.

Le Molly est un poisson sociable qui peut cohabiter avec d’autres espèces. Cependant, si vous choisissez de le mettre dans une eau très dure, il peut devenir impossible d’introduire d’autres poissons dans l’aquarium, qui ne supporteront pas ce paramètre. Par conséquent, il est préférable d’adopter environ 6 Mollys, en choisissant idéalement deux femelles pour un mâle.

Le Platy

Crédit photo : Pixabay

Le Platy est un poisson vigoureux qui a besoin de vivre dans un aquarium de minimum 80 litres. Il est l’un des poissons les plus actifs car il est continuellement en mouvement et en recherche de nourriture. Ce poisson peut avoir de nombreuses couleurs différentes et est facile à élever.

Le Platy est très sociable et aime nager avec son groupe près de la surface de l’eau. Il vit en harmonie avec les autres poissons de l’aquarium et est compatible avec de nombreuses espèces comme les Guppys, les Silures bleues à antennes, les Corydoras Paleatus, ainsi que d’autres poissons d’eau douce.

Le Corydoras Paleatus

Crédit photo : Montenegro / Shutterstock

Sociable et amical, le Corydoras Paleatus est un poisson qui n’aime pas la solitude et a besoin d’être avec d’autres poissons de son espèce. Dans un aquarium, il est préférable d’intégrer deux de ces poissons, pour qu’ils ne se sentent pas seuls. De chaque côté de sa bouche, le Corydoras Paleatus possède des barbillons, qui lui permettent de détecter les odeurs et d’explorer le sol. Ainsi, ce poisson aime particulièrement vivre au fond de l’eau.

Ces poissons paisibles peuvent être combinés avec quasiment tous les autres poissons d’ornement pour les aquariums d’eau douce. Ainsi, ils s’entendront bien avec les Characidés, les Platys, les Guppys, les poissons arc-en-ciel ou encore les Barbeaux. Cependant, ils redoutent les poissons plus gros et actifs.

Le Danio Rerio

Crédit photo : Andrej Jakubik / Shutterstock

Aussi connu sous le nom de poisson zèbre, le Danio Rerio possède de grandes rayures bleues foncées. Très connu dans le monde de l’aquariophilie, il est facile d’entretien et convient parfaitement pour les débutants. Ce poisson robuste est peu exigeant sur la nourriture et vit généralement dans des aquariums de 100 litres, de préférence allongés et avec un léger courant.

Le Danio Rerio, qui est sans cesse en mouvement, aime vivre en groupe de 5 à 6 poissons de son espèce. Il peut également cohabiter avec d’autres espèces de poissons d’eau douce comme les Badidaes et les Barbus Rosés. Peu compliqué, il faut cependant faire attention à ne pas associer ce poisson avec d’autres qui ont besoin de calme et de chaleur, et éviter de les associer avec des poissons de trop grande taille.

Le Killi Cap Lopez

Crédit photo : Sam Zakaria

Ce poisson est moins courant dans les aquariums mais il mérite tout de même d’être mentionné. En effet, il peut facilement être élevé dans un aquarium, car une vingtaine de litres lui suffit. Cependant, même s’il peut parfois se montrer solitaire, il est préférable d’introduire un couple de Killis, pour ne pas qu’ils se sentent seuls.

Des cachettes dans l’aquarium sont nécessaires, comme des plantes ou des rochers, pour que les femelles Killis puissent se reposer. Enfin, l’eau doit être renouvelée très régulièrement et l’aquarium doit être équipé d’un couvercle pour éviter que le poisson ne saute hors de l’eau. S’il aime être en couple, il est préférable d’éviter de faire cohabiter le Killi avec d’autres espèces de poissons.

Le Discus

Crédit photo : Pixabay

Le Discus est un poisson coloré qui doit son nom à son apparence, en forme de disque. Pour élever cette espèce, il est nécessaire d’être exigeant par rapport à la qualité de l’eau car ce poisson est très sensible aux infections, qui peuvent être provoquées par les bactéries naturellement présentes dans l’eau. Ainsi, pour éviter que le Discus ne tombe malade, il est important de veiller à ce que l’eau soit toujours propre.

Le Discus est compatible avec les poissons d’eau douce discrets et paisibles comme les Platys, les Xiphores ou encore les Mollys. Cependant, il ne s’entend pas bien avec les Guppys et les Scalaires.

Le Scalaire

Crédit photo : Kuttelvaserova Stuchelova / Shutterstock

Le Scalaire est un poisson très reconnaissable puisqu’il a une apparence en forme de flèche ou de triangle, accentuée par la longueur de ses nageoires. Il s’agit d’un grand poisson puisqu’il est long de 15 centimètres et il peut atteindre jusqu’à 25 centimètres de hauteur. Par conséquent, l’aquarium doit avoir une hauteur suffisante pour pouvoir contenir le poisson lorsqu’il atteindra sa taille adulte.

Peu exigeants, les Scalaires sont faciles à élever et à entretenir. Ils s’entendent bien avec d’autres poissons comme les Silures et les gros Characidés. Cependant, ils ont plus de difficultés avec les petits poissons comme les Néons bleus, qui risquent d’être mangés par les Scalaires.

Plus d'articles
À lire aussi