Les chats nés après 2012 devront obligatoirement être identifiés avec une puce électronique ou un tatouage

2 933partages

Afin de lutter contre l'abandon des animaux et de responsabiliser les propriétaires, il est désormais obligatoire d'identifier tous les chats nés après 2012, à l'aide d'une puce électronique ou d'un tatouage.

En France, on compterait plus de 15 millions de chats domestiques. Dans le programme lancé par le gouvernement pour lutter contre l'abandon des animaux de compagnie, une nouvelle règle a été mise en place concernant les félins.

En effet, il est désormais obligatoire d'identifier tous les chats nés après 2012.

Puce ou tatouage obligatoire

Jusqu'à présent, seuls les chats de plus de sept mois vendus ou donnés devaient être identifiés. Ainsi, de nombreux chatons plus jeunes échappaient à la règle et ne possédaient ni puce ni tatouage.

Cette mesure a maintenant changé et tous les chats sont concernés. La décision a été rendue officielle par le ministère de l'agriculture.

Crédit photo : Ason / Shutterstock

Si cette nouvelle règle n'est pas respectée, le propriétaire de l'animal non identifié risquera une contravention de quatrième classe, soit une amende de 750 euros.

Lutter contre l'abandon

L'identification des chats a été rendue obligatoire afin de réduire le nombre d'abandons et de responsabiliser les propriétaires d'animaux. Chaque année, plus de 100 000 chiens et chats sont abandonnés en France. Aujourd'hui, l'abandon est considéré comme un acte de cruauté et est passible de deux ans d'emprisonnement ainsi que 30 000 euros d'amende.

Crédit photo : Michal Bednarek / Photocreo / Shutterstock

En plus de limiter le nombre d'abandons, l'identification des chats permettra également de retrouver les félins égarés. S'il disparaît, un animal a en effet 80% de chances supplémentaires d'être retrouvé grâce à sa puce ou son tatouage.

Source : Le Figaro