Les employeurs de plus en plus exigeants avec l'orthographe selon une nouvelle étude

1 017partages

Un sondage Ipsos pour Le Projet Voltaire a été réalisé auprès de 2500 recruteurs sur toute la France. Il en ressort de cette étude, l'importance de l'expression orale et de la bonne maîtrise du français. 

Cela peut arriver à n'importe qui de commettre une ou deux fautes d'orthographe à l'écrit. Mais pour les employeurs, les fautes d'orthographe sont une habitude à éviter. Avec la généralisation du télétravail, les employeurs ont constaté une augmentation de mails avec des fautes d'orthographe et de grammaire. Ce qui peut donner mauvaise impression. 

À voir aussi

Selon une enquête Ipsos pour Le Projet Voltaire, le service en ligne de formation à la maîtrise de l'orthographe et de l'expression, 76% des 2500 employeurs interrogés dans toute la France sont « confrontés quotidiennement aux lacunes de leurs équipes avec des répercussions très importantes sur leur crédibilité et leur efficacité professionnelle ». Cela représente huit employeurs sur dix en moyenne. 

Photo : Shutterstock.

Les employeurs sont de plus en plus exigeants avec l'orthographe. Selon Mélanie Viénot, présidente du projet Voltaire, les fautes d'orthographe peuvent porter préjudice aux demandeurs d'emploi. Finalement, il ne suffit pas d'avoir un bon CV pour trouver l'emploi de ses rêves ! 

L'orthographe et la maîtrise du français primordiaux pour l'embauche 

Cette étude du Projet Voltaire nous indique également que la maîtrise de l'écrit et de l'expression orale est fondamentale pour 86% des recruteurs. En effet, une mauvaise expression orale complétée par des lacunes  en langue française peut constituer un frein à l'embauche « lors de l'intégration des nouvelles recrues et pour la promotion des salariés », c'est ce qu'indique l'enquête.

À tel point que la maîtrise de la langue française est plus importante que celle de l'anglais. 73% des employeurs jugent cette langue indispensable lors d'un entretien de recrutement contre 13% pour l'anglais.

Photo : Shutterstock.

Au final selon le Projet Voltaire dans un communiqué :  « Tous ces critères constituent les éléments les plus importants pour les recruteurs après la motivation, le savoir-être et les compétences techniques devant l'expérience professionnelle et la formation initiale ».

Un conseil pour celles et ceux qui recherchent du travail, révisez votre langue française à l'aide d'une bescherelle ou d'un dictionnaire, entraînez-vous à l'écrit et mettez-vous en situation. Ainsi l'employeur aura plus de chance de vous recruter ! 

Photo : Shutterstock.