Les gestes barrières ont freiné l'épidémie de la grippe

702partages

Grâce à l'adoption des gestes barrières pour contrer la propagation du coronavirus, d'autres maladies ont été neutralisées cette saison. C'est le cas de la grippe, qui n'a provoqué aucune entrée en réanimation.

L'agence sanitaire santé publique France a publié son rapport hebdomadaire sur l'évolution de la grippe en France. Selon cette société, l'épidémie de grippe n'a toujours pas démarré dans le pays.

Ce phénomène est dû à l'adoption des gestes barrières par les Français, afin de limiter la propagation du Covid-19.

Aucune entrée en réanimation

En 2019, 61 personnes sont allées à l'hôpital parce qu'elles avaient la grippe. Cette année, depuis le mois d'octobre, aucun patient atteint de la maladie n'a été admis en réanimation.

« L'impact de la grippe semble toujours nettement diminué par rapport aux années précédentes grâce à l'adoption des gestes barrières », affirme l'agence sanitaire santé publique France.

S'ils ont été instaurés pour lutter contre le Covid-19, les gestes barrières sont également utiles afin de contrer d'autres maladies saisonnières. En effet, le port du masque, la distanciation sociale et le lavage de mains sont efficaces pour ne pas propager les microbes entre les malades.

« Dans le contexte actuel, la distanciation physique et les gestes barrières sont essentiels pour limiter la propagation de l'épidémie de Covid-19 et des autres virus », a déclaré l'agence sanitaire.

Ainsi, les gastro-entérites et les bronchiolites sont moins nombreuses cette année grâce à ces nouvelles règles sanitaires.

Source : LCI
Plus d'articles
À lire aussi