Chez les patients hospitalisés, le Covid-19 tue trois fois plus que la grippe saisonnière

633partages

Si en février dernier beaucoup prétendaient avec ironie que le Covid-19 n’était qu’une petite grippe, désormais la perception de la maladie a bien changé. Il faut dire que depuis près d’un an maintenant, cette dernière a fait un nombre de morts impressionnant à travers le monde avec près de 2 millions de victimes.

Crédit : Go Nakamura / Getty Images

À voir aussi

À ce propos, justement, une étude française publiée dans la prestigieuse revue scientifique The Lancet Respiratory Medecine affirme qu’en réalité, le coronavirus tel qu’on le connaît aujourd’hui est trois fois plus mortel que la grippe saisonnière traditionnelle à laquelle nous faisons face chaque année.

Au total, les chercheurs ont analysé les données de plus de 135 000 patients (89 530 hospitalisés pour le Covid-19 en mars et avril 2020 et 45 819 hospitalisés pour la grippe entre décembre 2018 et février 2019) et les résultats font froid dans le dos.

Un taux de décès à l’hôpital de 16,9%

En effet, selon l’analyse des chiffres, à l’hôpital, le taux de décès des patients atteints par la covid est de 16,9 % contre «seulement» 5,8% concernant ceux touchés par la grippe. Cela équivaut respectivement à plus de plus de 15 000 morts sur 89 500 malades pour le virus venu de Chine et plus de 2 600 morts sur 45 800 malades pour la grippe saisonnière.

Autrement dit, contrairement à ce que pensaient certains il y a encore quelques mois, c’est la confirmation que le coronavirus est bien plus dangereux et difficile à soigner qu’une simple grippe.

« Le fait que le taux de décès du Covid soit trois fois plus élevé que celui de la grippe saisonnière est particulièrement frappant quand on sait que la grippe de l'hiver 2018-2019 a été la pire de ces cinq dernières années en France pour le nombre de morts. Notre étude est la plus vaste à ce jour à comparer les deux maladies et confirme que le Covid-19 est bien plus grave que la grippe » a confié la Professeure Catherine Quantin du CHU de Dijon, chercheuse à l'Inserm et auteure de l’étude mentionnée ci-dessus.

Crédit : Go Nakamura / Getty Images

L’étude comparative permet également d’apprendre que le Covid-19 envoie davantage de patients en réanimation et en soin intensifs avec 16,3% des personnes admises à l’hôpital contre 10,8% pour la grippe. En termes de durée, cette dernière nécessite également des séjours en réanimation moins longs avec 8 huit jours de moyenne alors qu’ils montent généralement à 15 jours pour la covid.

Seule nouvelle encourageante : les scientifiques ont découvert à travers les données récoltées qu’il y avait eu moins d'enfants et d'adolescents hospitalisés pour le Covid-19 que pour la grippe mais aussi moins de décès. Les jeunes de cette catégorie d’âge représentent 1,4% des personnes hospitalisées pour le coronavirus et 19,5% chez ceux admis pour une grippe.

Lors de la période sur laquelle s’est tenue l’étude, les chercheurs ont enregistré trois décès d'enfants de moins de cinq ans à cause du Covid-19 et 13 dus à la grippe.

Évidemment, ces informations pour le moins alarmantes sont autant de raisons d’augmenter notre prudence pendant cette période des fêtes, notamment en faveur des personnes particulièrement à risque.

Source : Le Parisien