Les urgences de Brest font un clip, afin de crier leur colère face au manque de moyens

2 846partages

Les urgences du CHRU de Brest ont tourné une vidéo musicale pour dénoncer le manque de moyens. Ils ont décidé de chanter sur l’air de « Lambé An Dro » du groupe breton Matmatah.

En effet, les urgences du CHRU de Brest ont chanté, dansé et se sont amusés à dénoncer leurs conditions de travail, ainsi que le manque d’écoute de leurs responsables face aux heures supplémentaires et aux arrêts non remplacés etc.

Et s’ils ont décidé de s’exprimer, ce n’est pas par écrit mais bien en utilisant leur voix, puisqu’ils ont tourné tout un clip vidéo pour l’occasion. Il se nomme « Urg’An Dro », pour rappeler le fameux « Lambé An Dro » du groupe breton Matmatah, dont ils ont repris l’air.

Le clip a été tourné dans différents endroits à Brest, mais aussi lors d’une manifestation à Paris. La chorégraphie, elle, est soignée et dynamique. Les interprètes ont de l’énergie à revendre et le montrent bien, afin de mieux faire passer leur « coup de gueule ».

« L’heure de la révolte a sonné, les urgences vont se rebeller », « Ne fais pas comme les PDG, ne garde pas les yeux fermés », « Les politiques, vous vous planquez, mais on va venir vous chercher »… Des paroles simples, mais plutôt claires. Les agents grévistes des Urgences demandent notamment plus de lits et plus de personnels médicaux et paramédicaux.

Et ce ne sont pas les seuls, les urgentistes de Valence avaient eux aussi effectué un clip vidéo afin de pousser un coup de gueule. Ils avaient fait le buzz avec leur clip « Y’a d’la colère dans le cathéter » qui avait été vu près de 455 000 fois et qui était inspiré du titre « À nos souvenirs » du groupe Trois Cafés Gourmands

Source : CGT CHRU Brest
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment