Surconsommation, individualisme, culte de l'argent... ces dessins dénoncent tout, et ça fait froid dans le dos !

Par
715
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

L’art est un outil universel qui permet de faire passer des messages. Voire de dénoncer. Un vecteur de communication potentiellement très puissant que l’illustrateur belge Brecht Vandenbroucke a très bien cerné. Grâce à son talent en tant que dessinateur, il a pu coucher sur papier les dérives, les mensonges et les manipulations dont nous sommes victimes.

En réalité, ce que Brecht Vandenbroucke veut nous faire comprendre, c’est qu’Internet et les objets connectés en général nous donnent l’impression de faire interagir davantage avec les autres. Mais c’est finalement l’inverse qui arrive.

1. De haut en bas, le monde connecté et déconnecté.
@BrechtVandenbroucke

2. La logique de la race humaine.
@BrechtVandenbroucke

3. Prêts à tout pour la reconnaissance virtuelle.
@BrechtVandenbroucke

4. Être spectateur de sa propre vie.
@BrechtVandenbroucke

5. Bienvenue dans la génération étiquettes.
@BrechtVandenbroucke

6. La liberté se joue parfois sur des détails.
@BrechtVandenbroucke

7. Le chemin de l’amour est parsemé d’obstacles.
@BrechtVandenbroucke

8. La dictature du plat.
@BrechtVandenbroucke

9. Qui vous suivez et où cela vous mène.
@BrechtVandenbroucke

10. Unis comme un troupeau de moutons.
@BrechtVandenbroucke

11. Stop au racisme.
@BrechtVandenbroucke

12. L’évasion par Internet.
@BrechtVandenbroucke

13. L’impatience est un vilain défaut.
@BrechtVandenbroucke

14. Chaque jour est une lutte.
@BrechtVandenbroucke

15. Le poids des choix.
@BrechtVandenbroucke

16. Et si l’élève dépassait le maître ?
@BrechtVandenbroucke

17. Quand la musique ne devient qu’argent.
@BrechtVandenbroucke

18. Triste réalité.
@BrechtVandenbroucke

19. Pas d’arbres coupés, pas de futur.
@BrechtVandenbroucke

20. Une véritable histoire d’amour.
@BrechtVandenbroucke
Le record absolu de chaleur vient d'être battu près du pôle Nord
Commentaires