Un lama retrouvé mort, l'oreille coupée et une joue mutilée dans le Lot-et-Garonne

27Kpartages

Depuis plusieurs mois, les enquêtes se multiplient en France autour de mutilations mystérieuses que subissent principalement des chevaux. Cette fois-ci, c’est un lama qui a été victime des ces exactions, rapporte Sud-Ouest.

Crédit photo : Shutterstock / Thomas Devenish

Publicité

Cette nouvelle affaire fait naturellement écho à toute la série de mutilations de chevaux qui sévit en France. À Pinel-Hauterive, dans le Lot-et-Garonne, une femelle alpaga, camélidé de la famille des lamas, a été découverte morte dans son pré.

Après les chevaux, un lama victime de mutilations

Le pauvre animal a été retrouvé avec une oreille coupée et une joue mutilée. Son propriétaire a déposé plainte et une enquête a été ouverte, tandis que le corps de l’animal va être autopsié afin de savoir si le lama a été anesthésié avant d’être mutilé.

En effet, les alpaga sont des animaux très difficiles à maîtriser, du fait de leur agilité et de leur vitesse : « Même nous, nous ne pouvons pas les approcher quand ils sont dans le pré. Il faut les tenir. Quand on doit les tondre, il y a toute une préparation à faire en amont, c’est loin d’être simple » confie le propriétaire à Sud-Ouest.

Si cette tragédie rappelle évidemment toutes les mutilations dont été victimes les chevaux, aucun lien entre toutes ces affaires n’a pu être établi. Et le mobile de ces mutilations reste encore un véritable mystère.

Source : Sud-Ouest
Plus d'articles