Bien-être animal : il n'y aura finalement pas de secrétaire d'État pour défendre la cause

8 992partages

Ce dimanche, l'Elysée a publié la liste officielle des 11 secrétaires d’État au gouvernement. Aucun ministère ne sera consacré au bien-être animal, à la grande déception des défenseurs des animaux.

Il y a quelques mois, une pétition pour demander la création d'un ministère consacré à la condition animale avait rassemblé plus de 100 000 signatures. Malgré cette importante mobilisation, elle n'a pas abouti car aucun secrétaire d’État n'y sera dédié, selon la liste diffusée par le gouvernement.

La déception des associations de défense des animaux

Les associations qui luttent pour le bien-être animal ont beaucoup réagi face à cette absence. Ethic for animal, L214 ou encore Paris Animaux Zoopolis ont fait part de leur déception et ont décrété que cette décision était «une honte» face à l'urgence et au manque de soutien que subit ce secteur.

« La déception est grande de constater que le secrétariat d’État à la condition animale figure parmi les grands absents. Tout le secteur de la protection animale avait espéré que le gouvernement prenne en considération la préoccupation grandissante des Français pour la cause animale », a réagi l'association Ethic for animal.

Un référendum pour les animaux

Si aucun ministère ne pourra aider les défenseur des animaux, un référendum pourrait être organisé pour prendre des mesures pour améliorer les conditions de vie des animaux en France.

Cette initiative vient du journaliste Hugo Clément, qui propose six lois en faveur du bien-être animal. Elles apporteraient plus d'interdictions sur les élevages et interdiraient les spectacles avec animaux sauvages, la chasse à cour et l'expérimentation animale.

Source : Le Parisien
Plus d'articles