Bien-être animal : le broyage des poussins et la castration à vif des porcelets bientôt interdits

1 803partages

Ce mardi 28 janvier, le ministre de l’agriculture, Didier Guillaume, a annoncé, sur le plateau de BFMTV-RMC, plusieurs mesures en faveur du bien-être animal. Notamment, l’interdiction prochaine du broyage des poussins et de la castration à vif des porcelets.

On vous en parlait ce matin, Didier Guillaume a présenté quelques mesures de son plan pour améliorer le bien-être animal comme la mise en place d’une amende contre les propriétaires des chats non-identifiés afin de lutter contre leur abandon.

Dans le même plan, il a aussi donné quelques indications sur d’autres mesures concernant l’élevage. À partir de la fin de l’année 2021, le broyage des poussins et la castration à vif des porcelets seront donc interdits.

Le broyage des poussins et la castration à vif des porcelets interdits d’ici fin 2021. Crédit photo : Shutterstock / David Tadevosian

Il a également annoncé la mise en place, à partir de l’année prochaine, d’un étiquetage « sur le bien-être animal », en collaboration avec l’Allemagne et l’Espagne.

« Nous savons que la situation aujourd’hui commence à choquer bon nombre de nos concitoyens » a confié le ministre de l’agriculture face à Jean-Jacques Bourdin, en précisant : « le bien-être animal, ce n’est pas la fin de l’élevage, c’est le mieux de l’élevage ».

Source : RMC Info
Plus d'articles