Armé de courage, un homme sauve un ours de la noyade

32Kpartages

Aux États-Unis, alors qu’un ours était en train de se noyer, un homme n’a pas hésité à plonger dans l’eau pour le secourir.

Crédit Photo : Becky Bickerstaff

L’ours noir ou baribal est l’ours le plus commun en Amérique du Nord. Généralement, ces mammifères peuvent mesurer jusqu’à 2 mètres de haut et peser entre 100 et 300 kilos.

Malgré sa petite taille, l’ours noir reste un prédateur impressionnant. Et ce ne sont pas les habitants d’Alligator Point, commune située en Floride, qui diront le contraire.

Crédit Photo : Becky Bickerstaff

L'histoire se déroule en 2014. ils ont aperçu un ours noir rôder dans le quartier. Avertis par les habitants, les responsables de la faune ont décidé d’endormir la bête avec une fléchette tranquillisante.

Ils avaient prévu de la ramener ensuite dans la forêt nationale d’Osceola, Malheureusement, leur plan ne s’est pas déroulé comme prévu.

L’ours noir s’est jeté dans l’océan

En effet, une fois touché par la fléchette tranquillisante, l’ours était pris de panique. Complètement déboussolé, il s’est précipité dans l’océan et a commencé à s’enfoncer dangereusement dans le golfe.

Paralysé, le pauvre animal ne pouvait plus bouger ses pattes. Par conséquent, il ne pouvait plus nager.

Crédit Photo : Becky Bickerstaff

Adam, biologiste, n’a loupé aucune miette de la scène. N’écoutant que son courage, il a plongé dans l’eau pour sauver l’ours pesant 200 kilos de la noyade. Sur les images, on peut le voir nager jusqu’à l’ours.

Un sauvetage héroïque

Pendant toute la durée du sauvetage, le mammifère avait du mal à garder sa tête hors de l’eau. Malgré cette difficulté supplémentaire, Adam a fait tout son possible pour sauver l’ursidé.

Fort heureusement, le biologiste a pu ramener l’ours noir près du rivage.

Crédit Photo : Becky Bickerstaff

Crédit Photo : Becky Bickerstaff

Crédit Photo : Becky Bickerstaff

Crédit Photo : Becky Bickerstaff

Une fois que l’ours était sur la terre ferme, l’équipe de la forêt nationale d’Osceola a utilisé une pelleteuse pour le ramener dans la forêt.

Crédit Photo : Becky Bickerstaff

Crédit Photo : Becky Bickerstaff

Pour rappel, près de 30 000 ours noirs sont abattus chaque année en Amérique du Nord pour devenir des trophées de chasse.

Plus d'articles
À lire aussi