Pour la première fois depuis 70 ans, des éléphanteaux jumeaux sont nés en captivité au Sri Lanka

2 262partages

Pour la première fois depuis plusieurs décennies, des éléphanteaux jumeaux sont nés en captivité dans un sanctuaire sri lankais pour pachydermes. Précisions.

Cela faisait 70 ans que ce n’était pas arrivé !

Deux éléphanteaux jumeaux sont nés en captivité au Sri Lanka, un événement rarissime qui ne s’était plus produit depuis 1941.

Surangi, la maman âgée de 25 ans, a ainsi mis au monde deux adorables petits mâles à l’Orphelinat des éléphants de Pinnawala, situé à 90 km au nord-est de la capitale Colombo.

Crédit photo : AFP

Des jumeaux éléphanteaux ont vu le jour en captivité dans un sanctuaire sri lankais

« Les deux éléphanteaux et la mère se portent bien (…) les bébés sont relativement petits, mais ils sont en bonne santé », a déclaré à l’AFP Renuka Bandaranaike, directrice de cet établissement unique en son genre, qui abrite 81 pachydermes.

Fondé en 1975 pour préserver les éléphants sauvages errants, cet orphelinat est une attraction touristique très prisée des Sri Lankais et autres touristes étrangers, mais ses portes sont actuellement fermées en raison de la pandémie de Covid-19.

L’an dernier, un cas de naissance gémellaire similaire avait déjà été observé à l’état sauvage dans le parc national de Minneriya, à l’est de l’île.

De bonnes nouvelles pour la préservation de ces animaux considérés comme sacrés, dans ce pays dont la religion dominante reste le bouddhisme.

Très engagé dans la lutte contre les violences envers les pachydermes, le Sri Lanka vient de voter une nouvelle loi prévoyant la confiscation de l’animal ainsi qu’une peine de 3 ans de prison, si des faits de maltraitances sont avérés.

Les défenseurs des animaux estiment qu'une quarantaine de bébés ont été enlevés dans les parcs nationaux pour être domestiqués, ces 15 dernières années.

Pour rappel, le Sri Lanka recense 200 éléphants domestiqués et environ 7 500 spécimens à l’état sauvage.

Source : AFP