Ces femmes montrent qu'Instagram n'est pas la réalité en partageant des photos non retouchées de leur corps

514partages

Avec des photos souvent considérées comme « parfaites », les réseaux sociaux ont tendance à un peu plus diminuer notre estime de soi chaque jour. À force de voir des corps mince et musclé, il est facile de croire que vous n'êtes peut-être pas aussi belle que les autres. Mais il ne faut jamais oublier qu’Instagram et Facebook ne sont pas la réalité.

En effet, une bonne pose, un éclairage professionnel, la chirurgie esthétique et la prise de nombreuses photos jusqu'à obtenir le bon cliché et la retouche par ordinateur peuvent transformer n'importe qui en modèle des réseaux sociaux. Cependant, il s'agit avant tout d'une représentation inexacte de la réalité et cela conduit malheureusement à une forte pression mise sur les femmes, notamment sur les jeunes filles.

À voir aussi

Il y a cependant une lueur d'espoir pour un peu de normalité et de bon sens. Aujourd’hui, de plus en plus de femmes rejoignent le mouvement #NormalizeNormalBodies (comprenez #NormaliserlesCorpsNormaux) sur Instagram et sur TikTok qui a pour objectif de célébrer les corps normaux qui ne sont pas assez représentés en ligne.

Les corps des femmes sur Instagram ne représentent pas la réalité

« La promotion continue de ces types d'images peut conduire à une obsession de la perfection, et cela pourrait être en soi le trouble psychologique sous-jacent qui conduit au trouble alimentaire qu'est l'anorexie mentale. L’acceptation et l'amour de soi viennent de l'intérieur mais sont fortement influencés par des facteurs environnementaux. Cela signifie que nous sommes tous, en partie, responsables de la façon dont certaines personnes se sentent accueillies. En tant que société, nous devons travailler ensemble pour créer une culture de l'amour de soi et du soutien, et cela passe par la garantie de la promotion d'autant de types de corps, de formes, de couleurs et de tailles différentes que possible. Si une jeune fille est élevée en ne voyant qu'un seul type de femme dans les publicités, sur les réseaux sociaux, dans les films et les clips musicaux alors voir quelque chose de différent en elle peut provoquer une confusion. Cette confusion pourrait ensuite se manifester par un état de santé mentale malsain » explique Nuno Albuquerque, chef du département de l’institut britannique UKAT.

Crédit : bryntstagram

Crédit : danaemercer

Crédit : dashasha87

Crédit : iamabbyrae

Crédit : inspoandco

Crédit : lizzrozman

Crédit : marriedmomandmantras

Crédit : mikkzazon

Crédit : mikzazon

Crédit : bodypositive_christina_21

Crédit : dawnadoiron

Crédit : mad.and.cute

Crédit : michaelapoetry

Crédit : paige.lifts

Source : Bored Panda