Nous sommes désormais 8 milliards d'habitants sur Terre, estime l'ONU

Bouton whatsapp

Ce mardi 15 novembre est un jour symbolique et important puisque la population mondiale a franchi la barre des 8 milliards d’habitants sur Terre, estiment les Nations unies (ONU). Un chiffre colossal qui pose aussi de nombreux défis.

Crédit : Nikolaev/ iStock

À voir aussi

Il n’aura fallu que douze petites années à la population mondiale pour passer de 7 à 8 milliards d’habitants sur Terre. Alors qu’elle n’était que de 2,5 milliards en 1950. La croissance démographique que connaît notre planète en ce moment est inédite et « sans précédent », renseigne l’ONU.

Mais comment s’explique-t-elle ? Selon l’organisation, cette croissance est la conséquence « d'une augmentation progressive de la durée de la vie grâce aux progrès réalisés en termes de santé publique, de nutrition, d'hygiène personnelle et de médecine ».

Les Nations unies précisent par ailleurs que cette croissance est aussi « un important jalon du développement humain » mais qu’elle pose aussi de nombreux défis, notamment dans les pays pauvres qui seront dans le futur les zones géographiques les plus peuplées au monde.

« Notre impact sur la planète est déterminé bien plus par nos comportements que par notre nombre »

Crédit : polybutmono/ iStock

En pleine COP27 à Charm el-Cheikh, en Égypte, où les problèmes du changement climatique sont évoqués par les plus grandes nations, l’ONU rappelle que « les pays où la consommation de ressources matérielles et les émissions de gaz à effet de serre par habitant sont les plus élevées sont généralement ceux où le revenu par habitant est le plus élevé et non ceux où la population augmente rapidement ».

« Notre impact sur la planète est déterminé bien plus par nos comportements que par notre nombre », a fait savoir Jennifer Sciubba, chercheuse en résidence au cercle de réflexion Wilson Center, pour l’AFP.

L’ONU dresse ainsi un lien entre la croissance démographique rapide et « la lenteur des progrès en matière de développement ». C’est particulièrement le cas dans des pays comme la Chine ou l’Inde dont la population urbaine devrait voir ses chiffres exploser alors qu’une ville comme Bombay manque clairement d’infrastructures.

Selon les prévisions de l’ONU, la population mondiale devrait atteindre les 9 milliards d’habitants d’ici 2037 pour un pic à 10,4 milliards dans les années 2080. Seulement 8 pays concentreront la moitié de la population mondiale : l’Égypte, la République Démocratique du Congo, l’Inde, le Nigéria, le Pakistan, les Philippines et la Tanzanie.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter