Il y aura officiellement 8 milliards d'êtres humains sur Terre le 15 novembre 2022, le début de la fin ?

Bouton whatsapp

La population de notre planète, qui ne comptait « qu'un » milliard d'individus en 1800, a été multipliée par 8 en seulement 200 ans. Détails.

Le chiffre paraît vertigineux mais il est pourtant réel !

Le 15 novembre prochain, la population mondiale franchira le seuil fatidique des 8 milliards d’êtres humains.

La Terre n’en comptait pourtant que 2 milliards en 1927, ce qui signifie que le nombre d’habitants peuplant notre planète a été multiplié par 4 en à peine un siècle.

Si la population humaine a mis 123 ans, entre 1804 et 1927, pour passer de 1 à 2 milliards d’individus, elle n’a eu besoin que de… 12 ans, entre 1999 et 2011, pour passer de 6 à 7 milliards.

Crédit photo : Istock

Il y aura 8 milliards d'êtres humains sur Terre dès le mois prochain

La démographie a ainsi connu une croissance exponentielle tout au long du 20e siècle et, si l’on en croit les projections, cet accroissement n’est pas près de s’arrêter.

Selon une étude de l’ONU, il y a en effet « 95 % de chance » que la population mondiale « se situe entre 8,9 et 12,4 milliards en 2 100 ».

Si le chiffre donne le tournis, il est pourtant inférieur - de 100 millions de personnes - aux prévisions faites en 1981.

En effet, la croissance démographique augmente toujours mais elle est en pleine décélération en raison d’une baisse significative de la fertilité. Ainsi, en 2020, le nombre d’enfants par femme était de 2,4 contre 3,2 en 1990, selon la Banque Mondiale.

Crédit photo : Istock

Le nombre d’individus peuplant la planète n’en demeure pas moins considérable. Faut-il alors craindre une surpopulation fatale ?

Selon Futura-Sciences, qui cite l’institut WorldWatch, la Terre dispose, en théorie, de 1,9 hectare de terre pour subvenir aux besoins alimentaires, vestimentaires, de logement et de traitement des déchets pour un habitant. Or, la moyenne mondiale se situerait aujourd’hui aux alentours de 2,3 hectares et jusqu’à… 9,7 pour un Américain moyen.

Autant dire qu’à ce rythme, l’être humain court à sa perte s’il ne change pas ses habitudes.

Théoriquement, la Terre pourrait supporter plus de 10 milliards d’individus mais à la condition que chacun possède un mode de consommation identique.

Une utopie…

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter