Juste après leur mariage, ils s'échangent des baisers au milieu d'une manifestation

4 015partages

Depuis une dizaine de jours, la population américaine est dans la rue, dans la roue du mouvement Black Lives Matter, pour dénoncer les violences policières et le racisme. Un événement qui nous permet aussi de voir de belles images.

Linda McQueen Photography

Le décès de George Floyd, tué par un policier lors de son arrestation, a engendré un mouvement de solidarité rarement à travers les États-Unis et aussi dans d’autres pays du monde.

Si l’on voit, dans les médias, souvent des images violentes, il y a aussi de belles images capturées lors de ces manifestations pacifiques en hommage à George Floyd.

La semaine dernière, on vous montrait ces images d’un homme qui demandait la main de sa petite amie en mariage en pleine manifestation. Aujourd’hui, on reste dans la même lignée avec l’histoire de Kerry-Anne Perkins et Michael Gordon.

Selon ABC, le couple était sur le point de se marier dans une salle du Logan Hotel, à Philadelphie. Sachant qu’une manifestation se déroulerait, ils ont tout de même décidé de maintenir leur mariage, en petit comité.

Alors qu’ils posaient pour les photos avant la cérémonie, la manifestation est arrivée dans la rue de l’hôtel. Sans vraiment le prévoir, ils ont alors décidé de rejoindre la manifestation en tenues de mariés et de poursuivre leur cérémonie.

Tyger Williams / The Philadelphia Inquirer / AP

Le couple a poursuivi sa cérémonie de mariage au milieu de la manifestation

« Ce moment s’est avéré très puissant. Non seulement nous sentons le mouvement du peuple, mais je vois aussi mon mari, le jour de notre mariage, comme un homme noir fort et un bon représentant en tant que personnes, de ce que nos hommes sont vraiment, de ce que notre culture est. C’était un moment très motivant pour nous, étant donné que tout ça s’est passé en même temps », confie Kerry-Anne auprès de ABC.

Des vidéos des jeunes mariés en train de s’échanger des baisers, en plein milieu de la foule, ont été rapidement relayées sur les réseaux sociaux et sont devenues virales. On les voit se tenir la main et finir les poings levés, entourés des manifestants.

Tyger Williams / The Philadelphia Inquirer / AP

« Nous sommes tous témoins de cette injustice. Nous souhaitons que cette épine soit retirée et sortir du statu quo… Cela a rendu ce jour encore plus mémorable » témoigne Michael.

Une image tendre et apaisante, chargée de symboles, en ces temps de protestation, qui plus est à Philadelphie, que l’on appelle «la ville de l’amour fraternel» où l’on trouve «La Cloche de la Liberté», monument symbolique.

Source : ABC news
Plus d'articles