Une étude révèle que les chiens sont capables de se jouer de nous pour parvenir à leurs fins

1 203partages

Une étude a démontré, il y a quelques années, que nos amis le meilleur ami de l'homme savait se montrer trompeur avec ce dernier pour parvenir à ses fins, et notamment lorsqu'il s'agit de... manger. Précisions.

Amis propriétaires de gentils toutous, ne vous êtes-vous jamais demandé si, de temps en temps, votre animal de compagnie n’était pas en train de se jouer de vous afin d’obtenir ce qu’il désire ?

Si cette pensée vous a déjà effleuré l’esprit mais que vous avez fini par vous convaincre qu’une adorable boule de poils ne saurait être aussi machiavélique, sachez que votre première intuition était la bonne.

C’est du moins ce que prétend la science !

Crédit photo : Monika Chodak / Shutterstock

Les chiens savent se jouer de nous lorsqu'ils veulent parvenir à leurs fins et c'est la science qui le dit

Selon une étude, datant de 2017, des scientifiques de l’Université de Zurich ont ainsi mis en lumière le fait que des chiens pouvaient faire preuve d’un comportement trompeur pour parvenir à leurs fins, et notamment lorsqu’il s’agit de nourriture.

Publiés dans la revue Animal Cognition, ces travaux ont démontré les capacités étonnantes, confirmant ainsi la réputation des chiens, considérés comme des animaux malins.

L’expérience consistait à faire cohabiter deux partenaires humains, aux comportements opposés, avec une trentaine de chiens.

Le premier avait pour consigne de piocher une friandise (une croquette) dans la gamelle de l’animal pour lui tendre gentiment.

Quant au second, il devait narguer le chien en prenant une croquette pour lui montrer mais sans jamais la lui donner.

Crédit photo : DasyDasya / Shutterstock

Ces deux mises en situation ont été répétées à plusieurs reprises afin que les chiens puissent identifier le plus généreux des partenaires humains.

Une fois que les animaux avaient bien intégré ce paramètre, les rôles ont été inversés et c’était au tour des chiens de guider les humains vers trois choix de boîtes de nourriture.

La première contenant une saucisse juteuse bien appétissante, la deuxième, un simple biscuit moins alléchant, et la dernière était vide.

Crédit photo : alexei_tm / Shutterstock

Malins et surtout faisant preuve de mémoire, les chiens ont ainsi guidé en majorité le partenaire le plus généreux vers la boîte contenant la saucisse, c’est-à-dire le met le plus appétissant.

Quant au partenaire « voleur », il était guidé généralement vers la boîte dépourvue de nourriture, ce qui signifie que les chiens ont adopté un comportement trompeur avec cet individu pour ne pas que ce dernier les nargue et leur vole ainsi la nourriture.

Preuve s’il en fallait que les chiens savent très bien se jouer de nous !

Plus d'articles
À lire aussi