Pendant les inondations au Zimbabwe, une jeune femme accouche en haut d'un arbre

Par
626
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Une jeune femme, prise au piège par les inondations après le passage du cyclone Idai au Zimbabwe, a accouché en haut d’un arbre. L’enfant a été baptisé Anesu, qui signifie «  Dieu est avec nous  » en langue shona, comme signe du destin.

Le 15 mars dernier, vers 22 heures, Tariro Guvakuva, une habitante de Chimanimani au Zimbabwe, « a entendu un énorme bruit venant de la montagne ». La ville est l’une des plus touchées par le cyclone Idai qui a provoqué des inondations et des éboulements de terrain.

La jeune femme et son mari voient alors progressivement l’eau détruire leur maison et leur jardin. «  On a grimpé sur un rocher […] devenu instable, on a escaladé la montagne », a rapporté Tariro Guvakuva.

Alors que la jeune femme se retrouve perchée sur un arbre dans la montagne, « le travail a commencé. J’ai donné naissance à mon bébé avec l’aide de mon mari  », a-t-elle témoigné depuis l’hôpital de Chipinge. Le couple a décidé de baptiser leur enfant Anesu, signifiant «  Dieu est avec nous  » en langue shona.

Selon les Nations unies, le cyclone Idai a tué au moins 259 personnes au Zimbabwe et près de 450 personnes au Mozambique. En 2000, lors d’impressionnantes inondations au Mozambique, une jeune femme avait aussi donné naissance sur un arbre où elle avait trouvé refuge. À l’époque, sa photo drapée dans un linge sale juste après son sauvetage miraculeux en hélicoptère avec sa mère, avait fait la Une des médias.

Source : AFP
Commentaires