Malade du Covid-19, elle accouche dans le coma et découvre son enfant cinq jours après sa naissance

16Kpartages

Malade du Covid-19 et plongée dans le coma, une femme a récemment accouché aux États-Unis. Récit.

C’est un heureux événement qui a bien failli se terminer de manière tragique !

Une Américaine, atteinte du coronavirus, a récemment accouché alors qu’elle se trouvait dans le coma.

Âgée de 27 ans, la jeune femme n’a découvert son bébé qu’à son réveil… cinq jours après la naissance.

Crédit : capture d'écran

Inhalothérapeute de profession, Angela Primachenko a commencé à s’inquiéter il y a quelques semaines après avoir ressenti les symptômes identifiables, comme la toux et la fièvre.

Sur les conseils de ses proches, elle décide alors de se faire dépister et le résultat tant redouté tombe peu de temps après.

Testée positive, elle est alors hospitalisée dès le 26 mars dans l’unité de soins intensifs de hôpital de Vancouver (Washington) où elle travaille, mais son état s’aggrave très vite.

Trois jours après son admission, la future maman, enceinte de 34 semaines, accepte d’un commun accord avec les médecins d’être plongée dans un coma artificiel et d’être placée sous respirateur, afin de sauver le bébé.

Le 1er avril, les médecins déclenchent l’accouchement et Angela – toujours inconsciente - donne naissance à une petite fille en très bonne santé.

Restée dans le coma pendant près d’une semaine, elle ne fera la connaissance de son enfant que le 6 avril, soit cinq jours après la naissance. Elle ne peut toutefois pas encore le prendre dans les bras avant d’être définitivement guérie, en étant testée négative.

Ayant récupéré, Angela a pu rentrer chez elle et attend désormais avec impatience de pouvoir embrasser sa petite fille qu’elle et son mari ont décidé d’appeler Ova, un prénom hébreu signifiant « souffle de vie ».

Source : CNN
Plus d'articles