Dans la Drôme, un agriculteur a invité le public à venir ramasser ses tomates pour éviter de les jeter

9 050partages

Gaël Blard, producteur dans la Drôme, s'est retrouvé avec 30 tonnes de tomates invendues. Pour éviter de les jeter, il a appelé la population à venir les ramasser gratuitement.

Gaël Blard est un agriculteur qui vit à Montmeyran, dans la Drôme. Il possède une parcelle située à Upie, où il cultive de nombreux aliments, dont des tomates.

Ces dernières sont destinées à être vendues à un industriel, qui souhaite des fruits très mûrs pour les transformer en coulis ou en concentré.

Crédit photo : @gael_blard_agriculteur_bio

Malheureusement, ce dernier n'a finalement pas voulu des produits de Gaël Blard, qui est resté avec 30 tonnes de tomates non vendues.

Un geste écologique et généreux

Pour éviter de jeter ses tomates et limiter le gaspillage, Gaël Blard a publié une vidéo sur sa page Facebook dans laquelle il annonçait qu'il offrait ses produits à quiconque souhaitait les ramasser.

« De toute façon, c'était de la perte pour moi. Je me suis dit plutôt que de les gaspiller, autant en faire profiter », a expliqué l'agriculteur.

Crédit photo : S. Cozzolino / FTV

Peu de temps après que le message ait été posté, des dizaines de voitures ont afflué à l'entrée du champ de Gaël. La file d'attente s'est ensuite étendue sur plusieurs centaines de mètres.

« C'est une très bonne initiative. On jette tellement de choses actuellement. En faire profiter tout le monde, c'est une très bonne idée », a déclaré une femme venue chercher les fruits.

Le stock s'est écoulé en 24h

Gaël pensait qu'il suffirait d'une semaine pour épuiser le stock. Finalement, l'affluence a été tellement importante que toutes les tomates ont été ramassées en moins de 24h.

« Hier, je suis venu vers 14h sur la parcelle, il y avait déjà une cinquantaine de personnes, et ça a défilé jusqu'à la nuit. Hier soir, il y a des gens qui ramassaient avec des lampes frontales. Je suis super content parce qu'au final, mes tomates ne sont pas gaspillées, ça a profité à beaucoup de monde, c'est génial », s'est exclamé le producteur.

Crédit photo : @gael_blard_producteur_bio

Des retardataires sont arrivés alors qu'il ne restait plus beaucoup de fruits, alors certains ont même cueilli des tomates encore vertes.

« Il paraît que c'est bon en condiments, comme des cornichons, on m'a dit ça ici. Je pense que c'est super bien vu les conjonctures actuelles », a affirmé un père de famille venu ramasser les tomates avec ses enfants.

Source : France 3
Plus d'articles