Pourquoi les larmes ont-elles un goût salé ?

Si vous avez déjà goûté vos larmes, vous avez peut-être remarqué à quel point elles peuvent avoir un goût salé. L’immense majorité des personnes ont déjà fait ce constat mais très peu en connaissent réellement la raison. À travers cet article, nous allons vous expliquer pourquoi nos larmes sont salées ?

Crédit : goffkein.pro / Shutterstock

À voir aussi

Pourquoi les larmes sont-elles salées ? La réponse à cette question est assez simple. Nos larmes sont principalement constituées de l'eau de notre corps, et cette eau contient des ions de sel (électrolytes). Plus précisément, les larmes sont un mélange complexe.

Selon le National Eye Institute (NEI), elles sont composées à 98% d'eau. Les 2 % restants, qui sont responsables du goût salé, contiennent : du mucus, des huiles grasses, du sel et plus de 1 500 protéines. Les larmes et tous nos autres liquides corporels sont salés à cause des électrolytes, également appelés « ions de sel ».

Notre corps utilise les électrolytes pour créer l'électricité qui alimente notre cerveau et fait bouger nos muscles. Les électrolytes contiennent du sodium (qui explique le caractère salé), du potassium et du chlorure.

La quantité de sel contenue dans nos liquides corporels (larmes, sueur et salive) est à peu près la même que celle contenue dans notre sang (un peu moins de 1 %), soit environ deux cuillères à café de sel par litre.

Les larmes sortent de vos glandes lacrymales, qui se trouvent sous vos paupières et au-dessus de vos yeux. Elles se répandent à la surface de votre cornée et s'écoulent de vos yeux par les canaux lacrymaux situés dans les coins de vos paupières. Elles s'écoulent ensuite dans votre nez et se mélangent au mucus.

C'est pourquoi vous avez le nez bouché lorsque vous pleurez et pourquoi votre nez semble parfois moins bouché après avoir pleuré. On estime que l’organisme d’un adulte produit entre 55 et 110 litres de larmes par an.

Crédit : Jaroslava Nyvltova / Shutterstock

Il existe 3 types de larmes

La salinité de vos larmes peut en fait varier en fonction du type de larmes que vos yeux produisent. En effet, vos yeux, ou une partie de vos yeux appelée glande lacrymale, produisent trois types de larmes différents. Il y a les larmes basales, les larmes réflexes et les larmes émotionnelles.

D’abord, les larmes basales gardent vos yeux humides et empêchent les mauvais germes d'infecter vos yeux. Ensuite, les larmes réflexes sont produites lorsque vos yeux ont besoin de se débarrasser d'un élément nocif qui y pénètre, comme de la fumée ou un grain de sable. Enfin, les larmes émotionnelles sont celles qui arrivent quand on pleure lors d’une forte sensation de bonheur ou de tristesse.

Les larmes basales et les larmes réflexes contiennent plus de sel que les larmes émotionnelles, ce qui est important pour la santé des yeux. Les larmes émotionnelles contiennent davantage d'autres éléments, notamment une hormone qui agit comme un analgésique naturel.

Cela pourrait expliquer pourquoi nous nous sentons parfois mieux après avoir pleuré un bon coup. Ces dernières sont produites lors des pleurs. Les larmes contiennent de grandes quantités d'eau ainsi que d'autres composants chimiques organiques et inorganiques comme la mucine, les lipides, le lysozyme, la lactoferrine, la lipocaline, la lacritine, le sodium et le potassium. La salinité des larmes est attribuée à la présence de sels de sodium et de potassium.

Cette salinité, ainsi que la présence d'enzymes comme le lysozyme, est responsable de leur activité antimicrobienne. Les larmes basales ont une teneur en sel similaire à celle du plasma sanguin. La salinité des larmes de base perturbe l'équilibre osmotique des bactéries et maintient la cornée dans un environnement sain sans microbes.

La teneur en minéraux des larmes nourrit également les tissus associés aux yeux. La nature saline des larmes indique également notre descendance évolutive d'organismes marins.

Intéressant n’est-ce pas ?

Plus d'articles
À lire aussi