Paris  : La cigarette bientôt interdite dans quatre parcs de la capitale

Par
2 249
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Hier, le Conseil de Paris a adopté un amendement permettant à quatre parcs parisiens d'interdire la cigarette pendant quatre mois.

C'est dans un vœu formulé par le groupe radical de gauche, centre et indépendants (RGCI), et adopté par le Conseil de Paris que l'on apprend que quatre parcs de la capitale vont interdire la cigarette pendant plusieurs semaines.

Cet amendement s'inspire de l'interdiction de fumer dans les parcs publics de la ville de Strasbourg, mis en place le 1er juillet 2018. S'inscrivant, également dans la lignée de la loi interdisant la cigarette dans les aires de jeux appliquée en 2015 et à celles votées en 2007 et 2008, pour les lieux de travail et les lieux publics (centres commerciaux, aéroports, gares, hôpitaux, écoles, cafés, bars, restaurants, hôtels et discothèques).

« L'exécutif propose un amendement à notre vœu pour expérimenter une interdiction de fumer dans les quatre jardins à Paris et nous acceptons ! vœu amendé et voté » a écrit le groupe RGCI sur son compte Twitter.

Pour le moment, les jardins n'ont toujours pas été choisis, les maires des arrondissements désireux de participer à cette prévention peuvent se porter candidat auprès de la mairie de Paris : « L'objectif est de lutter contre le tabagisme et la banalisation de la cigarette auprès, notamment, des plus jeunes et de respecter les non-fumeurs » a expliqué Laurence Goldgrab, présidente du groupe à Reuters.

De l'expérimentation à la généralisation

Image d'illustration Parc des Buttes Chaumont à Paris Crédit /Shutterstock685734838 L2P studio

La mission est double  : « l'idée, c'est aussi de lutter contre la pollution par les mégots parce que malgré tous les efforts déployés, la mairie de Paris continue de ramasser 350 tonnes de mégots par an » a-t-elle justifié.

En 2015, la mairie de Paris a mis en place une contravention de 68 euros pour les fumeurs jetant leurs mégots par terre. « En 2017, la Ville a dressé près de 21 000 contraventions à des fumeurs jetant leurs mégots par terre. Elle a aussi installé des poubelles équipées d'éteignoirs » explique Laurence Goldgrab. En revanche, aucune contravention sera dressée pendant la période d'expérimentation. Les autorités misent sur la pédagogie et les explications des agents présents dans les parcs.

Pénélope Komitès, adjointe (PS) chargée des espaces verts de la capitale a affirmé  : « à l'issue d'une évaluation, cette expérimentation pourra être généralisée à l'ensemble des parcs et jardins de la capitale dès l'automne prochain ».

Un recul du tabagisme en France

Selon l'Institut national du cancer, le tabac provoque 73 000 décès par an dont 45 000 par cancer. Dans une étude dirigée par Santé publique France, le nombre de fumeurs a baissé en 2017, passant de 29,4 % à 26,4 %. Une baisse significative mais historique en France.

Évidemment, la France n'est pas un précurseur dans la lutte contre le tabagisme. L'interdiction de fumer dans les parcs est déjà en vigueur dans plusieurs pays d'Europe comme la Finlande, l'Islande, le Royaume-Uni.

Un octogénaire noie un chaton qui faisait ses besoins dans son jardin, sous les yeux de la propriétaire de l'animal
Source : Reuters
Cigarette Paris
Commentaires