« Je n'imaginais pas une fonte aussi rapide, c'est impressionnant », Emmanuel Macron découvre l'état de la Mer de Glace

6 402partages

La Mer de Glace, située près du massif du Mont-Blanc, est devenue en quelques années, le symbole du dérèglement climatique. Les scientifiques tirent la sonnette d’alarme.

La Mer de Glace n’est plus. Le plus grand glacier existant encore en France est en train de subir les dégâts du réchauffement climatique à grande vitesse. Ce jeudi 13 février, le président de la République s’est rendu sur place, afin de constater l’impact du dérèglement climatique. Surpris, Emmanuel Macron, ne se rendait pas compte de la gravité des dégâts : « Je n'imaginais pas une fonte aussi rapide, c'est impressionnant. On se rend compte comment les non-décisions ont fait en arriver là ». Le président souhaite donner une place plus importante à l'écologie pour la suite de son quinquennat. 

Située dans le département de Haute-Savoie, la Mer de Glace perd de plus en plus de terrain. En effet, depuis les années 1970, la glace fond de manière alarmante. La raison principale du recul du glacier, situé à Chamonix, est le réchauffement climatique. Et le constat est effrayant : la Mer de Glace recule entre 8 à 10 mètres par an. La fonte accélérée a causé la perte de plus de 120 mètres de glace en un siècle. À cause des températures anormalement élevées, le glacier perd entre 4 et 5 cm d'épaisseur chaque année.

Mer de Glace en septembre 2019. Crédit Photo: ERIC FEFERBERG / AFP

La température moyenne près de la Mer de Glace a augmenté de manière fulgurante de 4°, entre les années 1950 et les années 2000. Autrefois, le glacier était craint par les populations. Aujourd’hui, la vallée blanche est devenue une mer de cailloux. Une image qui fait froid dans le dos. De nombreux touristes viennent constater avec effroi les effets du réchauffement.

Emmanuel Macron a ensuite discuté avec Mathieu Dechavanne, PDG de la Compagnie du Mont-Blanc (CMB). Ce dernier souhaite installer une nouvelle télécabine arrivant plus haut sur le glacier. Elle permettrait aux visiteurs d’accéder à la Mer de Glace plus facilement. En effet, l’accès devient de plus en plus difficile : 80 marches ont du être ajoutées à l’escalier qui descend de la plateforme de Montenvers au glacier.

Emmanuel Macron au dessus de la Mer de Glace. Crédit Photo: FTV

Selon les chercheurs de l’IGE, la Mer de Glace perdra jusqu’à 80% de sa surface d’ici la fin du XXIe siècle. .

Source : L'Express
Plus d'articles