Ce papa a eu une idée de génie qui va plaire à tous les nouveaux parents

Bouton whatsapp

À Rennes, un père de famille a quitté son travail pour créer une boutique de vêtements pour enfants. Sur place, les parents peuvent échanger gratuitement des affaires et faire un geste pour la planète.

Quand on a un enfant en bas-âge, il n’est pas toujours évident de lui trouver des vêtements. En effet, un bébé ne garde pas longtemps des vêtements et il faut en trouver des nouveaux fréquemment au fur et à mesure qu’il grandit. Mais que faire des vêtements une fois utilisés et où en acheter des nouveaux sans trop se ruiner ?

Crédit photo : iStock

Pour répondre à cette question, Martin Letellier a ouvert une boutique dans le centre-ville de Rennes. Ce jeune père de deux enfants a nommé son commerce Bibou, qui répond à un fonctionnement bien précis. Le concept de la boutique : permettre aux parents de venir échanger des vêtements ou des jouets d’enfants de 0 à 3 ans, afin de simplifier leur quotidien.

« Nous perdons un temps fou à chercher un vêtement que nos bouts de chou vont porter trois mois. Et puis, à un moment donné, il faut choisir entre simplicité, budget et consommation raisonnée », a expliqué Martin Letellier.

Une boutique d’échanges de vêtements

Ainsi, les parents peuvent amener dans la boutique des vêtements trop petits pour leur bébé ainsi que des jouets qui ne les intéressent plus, et récupérer ce qu’ils veulent en échange.

Crédit photo : iStock

Aucune marque n’est privilégiée dans le magasin, et tous les vêtements sont en bon état. Si les habits proposés n’ont pas de prix, un système d’abonnement est mis en place dans le magasin. Par exemple, il est possible de prendre un abonnement mensuel à 20 euros qui permet de faire des échanges illimités.

« Ce que je voulais recréer, c’est ce qu’on voit dans certaines familles entre les frères, les sœurs ou les cousins qui se repartagent les vêtements que les grands ne peuvent plus mettre », a expliqué Martin.

Une démarche écologique

Auparavant ingénieur en informatique, Martin a tout quitté pour créer cette boutique. Il a eu cette idée par souci écologique, après avoir été alerté par un rapport du Giec paru en 2021.

« Quand mon fils est né, j’ai lu un projet de rapport du Giec, a-t-il expliqué. Il disait que la vie sur Terre telle que nous la connaissons sera inéluctablement transformée par le dérèglement climatique quand les enfants nés en 2021 auront 30 ans, voire plus tôt. J’ai directement pensé à mon fils et je me suis dit qu’il fallait agir. Cette prise de conscience m’a incité à faire des recherches. J’ai souhaité m’investir dans un projet d’économie circulaire qui correspond à mes valeurs. »

Crédit photo : iStock

En effet, les enfants ont un fort impact environnemental au niveau des vêtements. En trois ans, un bébé change généralement huit fois de taille de vêtements, qu’il ne porte que pendant quelques semaines.

« J’ai appris qu’en moyenne, un enfant porte 300 vêtements au cours de ses trois premières années. Quand on sait que la fabrication d’un body nécessite 452 litres d’eau douce, que 4 millions de tonnes de textiles sont jetées chaque année en Europe et seulement 20% sont recyclées, le calcul est vite fait », a déclaré Martin.

En juin dernier, Martin a fait un premier test avec sa boutique qu’il a laissée ouverte pendant un mois, pour voir si le concept fonctionnerait. Pour le plus grand bonheur de ce père de famille, les clients ont été au rendez-vous !

Source : Ouest France
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter