Russie : un ours polaire à la fourrure taguée du mot T-34 est mis en danger

3 462partages

La vidéo d’un ours polaire sur lequel est peint le mot T-34, probablement en référence au célèbre tank soviétique, est devenue virale après avoir été publiée sur Facebook. Les scientifiques craignent que le camouflage de l’animal soit gâché par la peinture.

 Crédit : Sergey Kavry/Facebook

La vidéo a été publiée par Sergueï Kavry, un membre de la WWF en Russie. Elle a ensuite été relayée par différents médias locaux. Sergueï Kavry y exprime son inquiétude car les scientifiques ou “plaisantins” qui ont tagué l’ours l’empêchent de chasser au point de le mettre en danger. “Pourquoi ? Il ne sera plus capable de chasser discrètement”, a-t-il expliqué.

"Je ne connais pas les détails de la région, du district ou des environs où ces[images] ont été prises", a-t-il ajouté. "Si c'est un thème de lettrage militaire... c'est une sorte de manque de respect pervers pour l'histoire."

D'après Anatolo Kotchnev, chercheur à l’Institut des problèmes biologiques du Grand Nord, l’hypothèse de “blagueurs” est la plus probable. “Au début, jusqu’à ce qu’il se lave, ça va être compliqué pour lui de chasser”, a-t-il ajouté.

 La vidéo d'un ours polaire sur lequel est peint le mot T-34 est devenue virale, crédit : Ondrej Prosicky/ Shutterstock

L'attachée de presse du WWF Russie, Daria Buyanova, a déclaré à la BBC que voir les images était « un choc » et que l'inscription « ressemble à une mauvaise blague ».

Le média Severpress, basé dans l’Arctique, considère quant à lui que le signe a été peint par des scientifiques dans le Grand nord russe. Selon cette théorie, le signe T-34 correspondrait plutôt à la localisation géographique.

La situation des ours polaires est tout particulièrement préoccupante. En effet, victimes du réchauffement climatique et ainsi, de la fonte des glaces, ils manquent parfois de nourriture. À tel point que l’état d’urgence avait été instauré en Nouvelle-Zemble (Russie) en février. Cette décision faisait suite à la vue de dizaines d’ours polaires agressifs en quête de nourriture dans les villes de l’archipel.

Source : BBC
Plus d'articles
Dernières news