Face au refus de prêt de sa banque, il lance une cagnotte en ligne pour l'achat d'une maison et est en passe de réussir son pari

Bouton whatsapp

Dans l'incapacité d'obtenir un prêt, un homme tente d'acheter une maison à l'aide d'une cagnotte en ligne.

C’est ce que l’on appelle un joli pied de nez !

Alors que sa banque lui avait refusé un prêt immobilier, un homme a lancé une cagnotte en ligne pour acheter une maison et il s’apprête à réussir son pari un peu fou.

Cette belle histoire, c’est celle de Jean-Paul Lacaze, 60 ans, qui a déjà réussi à récolter les deux tiers de la somme qu'il juge nécessaire pour acquérir la maison dans laquelle il habite depuis maintenant 4 ans.

Après avoir essuyé un refus de sa banque pour un prêt, il lance une cagnotte en ligne avec succès

Située en Gironde, cette belle demeure est en réalité un chai (En viticulture, il s'agit du lieu où se déroule la vinification, c'est-à-dire la transformation du raisin en vin) d'une superficie de 300m2, niché dans un cadre de rêve au milieu d'un vignoble bio.

Jean-Paul loue la bâtisse depuis 2018 et lorsqu’il a appris que celle-ci était mise en vente au prix imbattable de 70 000 € net vendeur, il n’a pas hésité une seconde et a sauté sur l’occasion pour se positionner.

Seulement voilà, ce prix a beau être abordable, il s’avère encore trop élevé pour le budget du sexagénaire qui ne perçoit « que » 1 200 euros par mois. Sans emploi et séropositif depuis qu’il est âgé de 23 ans, il touche en effet une allocation aux adultes handicapés (AAH) qui ne lui permet pas d’obtenir un prêt immobilier.

« Déjà, il est compliqué en général d’emprunter à la banque vu le taux d’usure actuel, mais avec ma situation c’est encore pire. Je n’ai pas d’apport et c’est un critère important, cela permet de faire baisser le coût du crédit », raconte l’intéressé à nos confrères de Ouest France, précisant que le seul rendez-vous qu’il a obtenu avec son conseiller bancaire fut « expéditif ».

« Il a griffonné deux, trois trucs sur son ordinateur, puis il m’a dit que ça ne serait pas possible. C’était un non d’entrée », poursuit-il.

Image d'illustration. Crédit photo : Istock

Triste mais pas abattu, il a alors décidé de lancer une cagnotte Leetchi en ligne au mois d’octobre pour tenter d’obtenir des fonds supplémentaires. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a bien fait car en l’espace de deux mois, il a déjà récolté plus de 10 500 euros sur les 15 000 qu’il espère rassembler.

« C’est 20 % du montant total. Cela me permettrait d’être plus crédible vis-à-vis des banques, ensuite. Comme cela, je n’aurais plus qu’à emprunter 50 000 € sur dix ou quinze ans. Et s’il me manque un petit peu, peut-être que ma famille voudra bien m’aider. Pourquoi pas aussi trouver quelqu’un qui voudrait acheter avec moi. En tout cas, plus il y a de cagnotte, moins j’aurai à emprunter, plus j’ai de chances d’obtenir un crédit », précise-t-il, plein d’espoir.

Bouton whatsapp