Ses parents ne pouvaient pas payer une robe à sa petite soeur pour le bal de fin d'année, il lui en crée une absolument magnifique

803partages

Il n'y a rien de tel que le lien indéfectible entre un grand frère et sa petite sœur. Et vous allez voir qu’aux Philippines, un frère s’est récemment surpassé pour rendre heureuse sa sœur.

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

À voir aussi

En effet, Maverick Francisco Oyao a décidé d'entreprendre un projet de mode épique lorsqu'il a découvert que sa famille n'avait pas les moyens de louer une robe de bal pour sa jeune sœur, Lu Asey Keanna Oyao. L'étudiant spécialisé en culture et art, basé Zamboanga City, s’est mis au travail pour concevoir et assembler une robe de bal d'hiver. Grâce à son abnégation et son talent, il a pu créer une tenue élaborée et unique en son genre qui a permis à sa sœur de vivre un moment de conte de fées.

Pour le remercier de tous ses efforts, Lu Asey Keanna Oyao a souhaité partager son histoire via Facebook dans lequel elle raconte les étapes de conception de sa robe. Rapidement, le post en question est devenu viral. Les photos publiées en ligne montrent le jeune designer en herbe travailler d’arrache-pied pour faire plaisir à sa sœur et qu’elle soit la plus belle le soir du bal. Mais n’allez pas croire que le jeune créateur s’est lancé tête baissée dans ce projet. Pour créer la magnifique robe, le jeune homme s’est inspiré de plusieurs exemples repérés sur YouTube et Google, notamment la collection printemps-été de Michael Cinco.

Il a ensuite mis le modèle qu’il avait l’intention de réaliser sur papier. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a vu les choses en grand puisque la robe est composée d’une jupe spectaculaire, d’un corsage de style corset, de manches en forme d'ailes et même d’une couronne. Au départ, le défi n’était vraiment pas simple mais en voyant le rendu final de la robe, vous allez sans doute être impressionné par le talent de Maverick Francisco Oyao. Et pour cause, en regardant la beauté incroyable de la robe terminée, on pourrait facilement se dire qu’elle a été faite par un couturier célèbre et il est absolument impossible de se douter qu’elle est faite maison.

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

« À un moment, je ne pensais pas pouvoir la finir dans les temps. J'ai même douté que je puisse le faire ou non, car le concept est différent de ce qui se fait déjà. Mais finalement, je pense avoir bien tenu mon rôle de frère et je ne me lasserai jamais de te soutenir, c’est la promesse que je te fais. J'espère que cela te rendra heureuse. Même si ce n’est pas la robe que tu imaginais, pour moi c'était la meilleure parce que tu la portes. Ton frère qui t'aime tant » a écrit le frère de Lu Asey Keanna Oyao sur les réseaux sociaux. Un message très touchant n’est-ce pas ?

Une robe digne des princesses de Disney

Malgré son appréhension momentanée, Oyao a donc réussi à transformer son croquis en une réalité juste magnifique. Pour cela, il a choisi un tissu bleu roi et blanc qui représente le thème des couleurs du bal d'hiver et a commencé à coudre la robe, pièce par pièce. Le résultat final ressemble à une robe qui pourrait appartenir à une princesse de Disney. L'immense jupe est ornée d'un ruban blanc croisé, de fleurs blanches en plastique et de perles de cristal. Il a même pris le temps de peindre à la main le corsage dans une teinte bleue ombrée et d’ajouter des manches structurées qui ne sont pas sans rappeler des ailes de papillon.

Voici les photos de la sublime robe :

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Crédit : Maverick Francisco Oyao / Facebook

Source : My Modern Met