Pendant toute une nuit, des bénévoles ont sauvé 120 dauphins-pilotes échoués sur une plage du Sri Lanka

1 689partages

Ce mardi 3 novembre, des centaines de dauphins-pilotes se sont échouées sur une plage du Sri Lanka. Pour les sauver, des matelots et des bénévoles ont passé une nuit entière à les remettre à l'eau.

Sur une plage de Panadura, à 25 kilomètres de Colombo au Sri Lanka, des dauphins-pilotes se sont échouées sur le rivage. Ce cétacé fait partie de la famille des dauphins et se déplace généralement en bande, par groupe de dix.

Dès lundi, quelques dizaines se sont approchés, jusqu'à être une centaine. Pour les sauver, la marine du Sri Lanka est intervenue, avec l'aide de bénévoles.

Crédit photo : Eranga Jayawardena / AP / SIPA

« Des pêcheurs du coin ont tenté de repousser les cétacés. La mer était agitée et les vagues les ramenaient sur le rivage. C'était très fatiguant mais la marine est arrivée ensuite avec ses bateaux et a travaillé toute la nuit », raconte Pathum Hirushan, un habitant.

Un sauvetage pendant une nuit entière

Franchissant le couvre-feu instauré pour lutter contre le Covid-19, des matelots, garde-côtes et des bénévoles sont sortis la nuit pour aider les dauphins-pilotes. Ils ont été repoussés vers la mer, ce qui a pris de longues heures aux sauveteurs.

Avec l'aide d'un patrouilleur de la marine, les cétacés ont été ramenés un par un dans l'océan Indien.

Crédit photo : Lakruwan Wanniarachichi / AFP

« Nous avons utilisé notre petite embarcation de patrouille côtière pour ramener les dauphins-pilotes un à un dans des eaux plus profondes », a déclaré Indika de Silva, le porte-parole de la marine.

Plus de 120 baleines sauvées

Grâce à leurs efforts, l'équipe de sauvetage a réussi à remettre à l'eau plus de 120 cétacés. Seulement deux d'entre eux sont décédés des suites de leurs blessures. Ils ont été autopsiée, ce qui a permis au vétérinaire Tharaka Prasad de penser que les animaux avaient été désorientés.

Crédit photo : Eranga Jayawardena / AP / SIPA

La cause de cet échouage reste encore inconnue, bien que des scientifiques se penchent sur la question depuis des dizaines d'années.

« C'est très rare qu'autant de cétacés viennent s'échouer sur nos côtes. Nous pensons que c'est le même phénomène que l'échouage massif en Tasmanie », a déclaré le chef de l'Autorité de protection de l'environnement marin du Sri Lanka.

En effet en septembre dernier, 470 dauphins-pilotes s'étaient échoués sur une plage de Tasmanie. 110 d'entre eux avaient pu être sauvés.

Source : Paris Match
Plus d'articles