« T'étais habillée comment ? », une manif avec des mots percutants dénonce la culture du viol

3 608partages

Ce samedi 11 janvier à Caen, le collectif Soeurcières s’est illustré sur la place Pierre Bouchard pour dénoncer le viol et notamment la façon de traiter les victimes.

En posant la question « T’étais habillée comment ? », le collectif a voulu mettre l’accent sur la manière, quasi-automatique, de culpabiliser une victime sur sa façon de s’habiller :

« La première question qu’on pose à une personne victime de viol c’est comment étiez-vous habillée. C’est ce que nous dénonçons aujourd’hui dans la rue. Cette question n’a pas être posée. La façon dont on est habillée ne justifie aucun acte de violence sexuelle. Et une femme n’a pas à se poser la question de comment elle devrait s’habiller » explique Nastasia, une des fondatrices des Soeurcières.

Ainsi, c’est une centaine de personne qui s’est mobilisée pour se joindre au mouvement. Chacune d’entre elles était habillée de la façon dont la victime a subi un viol, entre manteau long, pyjama, blouse d’infirmière ou encore robe de mariée.

Chacun des participants arborait également une pancarte avec le témoignage d’une victime de viol. Des témoignages percutants avec des mots forts qui ont été collectés sur les réseaux sociaux, afin de délivrer un seul vraiment : le seul responsable d'un viol, c'est le violeur !

Caen Street Photography

Caen Street Photography

Caen Street Photography

Caen Street Photography

Caen Street Photography

Caen Street Photography

Caen Street Photography

Caen Street Photography

Caen Street Photography

Plus d'articles