Moselle : les chevaux de Jacqueline, qui ne pouvait plus s'en occuper, ont été adoptés par la propriétaire d'un ranch

L'émouvante histoire de Jacqueline Binot, dont l'état de santé ne lui permettait plus de s'occuper de ses deux chevaux adorés, vient de connaître un épilogue heureux. Cette dernière a en effet trouvé une personne pour s'occuper de ses bêtes. Récit.

Souvenez-vous le 22 mars dernier, nous vous racontions l’histoire touchante de Jacqueline Binot qui cherchait désespérément un foyer pour accueillir sa jument Sheeba et son petit poulain Hors-la-loi, car elle ne pouvait plus s’en occuper en raison de sa santé déclinante.

Cette décision était un véritable « crève-cœur » pour cette mosellane de 71 ans, tant elle avait lié un lien d’amour avec les deux chevaux durant les 20 longues années qu’elle a passées à leurs côtés.

Relayée par nos confrères de France Bleu, cette histoire à la fois triste et poignante a profondément ému les internautes !

Sa santé ne lui permettant plus de s'occuper de ses chevaux, elle trouve un ranch qui peut les accueillir

Aujourd’hui, bonne nouvelle ! Moins d’une semaine après avoir lancé cet appel, Jacqueline a en effet pu trouver une personne de confiance pour recueillir ses chevaux.

Il s’agit d’une généreuse propriétaire d’un parc équin, basé à Norroy-le-Veneur.

Possédant également une ferme pédagogique à son domicile de Plesnois, Katia Siegrist dirige en effet le Ranch du bonheur, situé non loin de chez Jacqueline, qui ne pouvait pas rêver mieux pour ses fidèles compagnons.

« J’ai vu le refuge où ils sont, c’est parfait, il n’y a rien à redire. J’étais un peu inquiète pour le voyage, ils n’étaient pas montés dans un van depuis un moment, mais tout s’est bien goupillé. Quand ils sont arrivés dans leur nouveau parc, ils ont couru, ils ont appelé les autres cheveux, tout s’est bien passé », a-t-elle raconté au micro de France Bleu Lorraine.

Jacqueline a encore du mal à réaliser, d’autant qu’elle a été surprise par les très nombreux appels reçus de la part de personnes volontaires pour s’occuper de ses deux chevaux.

« Je remercie tous les gens qui m’ont contactée, parfois d’autres régions, en Bourgogne, en Champagne, dans le Limousin ou encore en Creuse, je n’en revenais pas », a-t-elle ainsi témoigné, encore incrédule.

Tout est allé finalement très vite et il n’aura fallu qu’un seul regard complice avec le poulain pour que Katia se décide, comme elle l’a expliqué aux journalistes.

« Quand on a été les voir, Hors-la-loi est resté collé à moi pendant une heure, réclamant des câlins. C’est vrai qu’il a fait pencher la balance », confirme celle qui est connue dans la région pour avoir déjà sauvé plusieurs animaux.

Cela fait maintenant 3 jours que les chevaux sont chez Katia et malgré quelques bobos par-ci par-là, ils se sont déjà acclimatés à leur nouvel environnement.

Quant à Jacqueline, malgré ses problèmes de santé, elle pourra leur rendre visite dès qu’elle le souhaite.

Tout est bien qui finit bien !

Source : France Bleu
Plus d'articles
À lire aussi