Interdire le VTT en forêt pendant la période de chasse, l'idée absurde d'un député LREM

7 378partages

Depuis une semaine, le débat sur la dangerosité de la chasse a repris de plus belle après la mort d’un vététiste, tué par un chasseur. Alain Perea, député LREM de l’Aude, a la solution qui devrait mettre tout le monde d’accord… contre lui.

Le week-end dernier, un énième fait divers impliquant un chasseur a de nouveau jeté de l’huile sur le feu sur cette pratique de plus en plus décriée. Une veuve qui avait perdu son mari, il y a trois ans, tué d’une balle dans la tête tirée par un chasseur, adressait alors une longue lettre envers Emmanuel Macron et de la Fédération des chasseurs, réclamant une réglementation plus stricte autour de la chasse.

Cependant, le gouvernement semble peu sensibilisé par ces drames puisque la chasse, pratique appréciée par le président de la République, continue de sévir. Pour preuve, Macron a annoncé la division par deux du prix du permis de chasse, pour que l’activité soit plus accessible.

Parmi les grands esprits qui se rencontrent à l’Assemblée, l’un d’entre eux a décroché le prix de l’idée la plus lumineuse du siècle : pour éviter qu’un vététiste se fasse de nouveau tuer par un chasseur, ne faudrait-il pas interdire… le VTT ?

Oui, vous avez bien lu ! C’est le député LREM de l’Aude, Alain Perea, également vice-président de la commission développement durable et président du groupe d’études Chasse, qui a visiblement bien potassé son sujet en balançant cette proposition sur Twitter : « La chasse ne dure que 4 mois par an. Pourquoi ne pas interdire le VTT pendant la chasse ? »

Peut-être parce que faire du VTT, ça ne met pas en danger la vie d’autrui…

En vidéo : Des crayons de couleurs Louis Vuitton à 1000 dollars, ça existe !
Plus d'articles
Dernières news