Soudan : des photos de lions maigres et malades choquent le monde

57Kpartages

Depuis quelque temps, des photos particulièrement choquantes de lions malades et maigrissimes enflamment le web. La scène se déroule au Al-Qureshi Park de Khartoum, la capitale soudanaise.

Crédit : Osman Salih

Publicité

Et si malheureusement les clichés d’animaux sauvages malmenés par l’Homme se multiplient à travers la toile, ceux-ci sont presque instounables. Pourtant, il est important de rappeler que ces images reflètent le quotidien de nombreuses espèces aux quatre coins du globe. Parfois, éveiller les consciences passe aussi par le fait de dévoiler la stricte réalité, aussi dure soit-elle.

C’est ce qu’a voulu faire Osman Salih en dénonçant la situation via des photos partagées sur les réseaux sociaux. Dans son élan de solidarité, il a également décidé de lancer une campagne en ligne sous le hashtag #SudanAnimalRescue afin de faire connaître la cause de ces lions et de les sauver. Selon plusieurs spécialistes, au vu des photos, ils souffrent de grave malnutrition et de diverses maladies infectieuses, et ce depuis de nombreuses semaines.

“Après avoir vu récemment ces incendies en Australie qui ont tué une grande population d’animaux, voir ces spécimens en cage et traités de la sorte m'a glacé le sang. Le problème n’est pas seulement le manque de nourriture, mais également la qualité des aliments. Souvent la viande qu’ils mangent est avariée” a déclaré Salih dans un post Facebook, où il accompagne ses dires d’images très parlantes.

Crédit : Osman Salih

Crédit : Osman Salih

En réponse à cette alerte, les officiels du parc en question et les vétérinaires locaux ont confirmé à l’AFP que les conditions de santé des lions s’étaient détériorées au fil des dernières semaines en raison de la rarification des denrées alimentaires dûe à la crise économique qui frappe le pays. “La nourriture n’est pas toujours disponible et il nous arrive de payer de notre poche pour en obtenir” se défend Essamelddine Hajjar, manager au Al-Qureshi Park. Rappelons que même si le lieu est géré par le gouvernement soudanais, il est financé en majorité par des fonds privés.

Il y a quelques jours, Salih a partagé des nouvelles des lions. Il annonce notamment la mort d’une lionne après une longue maladie et indique qu’un autre individu a été pris en charge en clinique pour des soins. Après l’orage vient l’éclaircie, car Osman Salih a aussi fait savoir qu’il était parvenu à mettre en place un partenariat avec l’association de défense des animaux FOUR PAWS International. Ce dernier prévoit un vaste plan de sauvetage et de réhabilitation auprès des animaux du parc. Idem pour ceux des autres parcs similaires présents Soudan.

Crédit : Ashraf Shazly / AFP

Crédit : Ashraf Shazly / AFP

Crédit : Ashraf Shazly / AFP

“Aujourd’hui a été un jour positif pour le Al-Qureshi Park, la réunion que nous avons eu avec l’administration du parc a été constructive. L’important est de voir que beaucoup de gens ont souhaité réagir à ce qu’il se passait. Et même si la responsabilité n’a pas été complètement assumée par les autorités, de grande quantité de viande fraîche a été livrée grâce à des donateurs privés. Des contrats ont été signés avec des usines et des producteurs de la région pour fournir de la nourriture et des médicaments" a confié Osman Salih.

C’est un pas en avant significatif, mais gardons à l’esprit que le lion d’Afrique est toujours catégorisé comme un espèce vulnerable. Année après année, sa population continue de baisser.

Source : Shared
Plus d'articles