À 10 ans, il sauve la vie d'un garçon de 4 ans qui se noyait dans la piscine de l'hôtel

En Turquie, un jeune garçon âgé de 10 ans est devenu un héros, après avoir sauvé la vie d’un petit garçon âgé de quatre ans qui se noyait dans la piscine de l’hôtel.

Lewis Smith se souviendra de cette journée pendant longtemps, et ses parents également. La famille Smith était en vacances en Turquie, profitant des loisirs de l’hôtel quand le pire était à venir.

Crédit photo : SWNS

Batifolant dans la piscine de l’hôtel, Lewis s’adonnait au plaisir de l’apnée lorsqu’il repéra ce qu’il pensait être des déchets. Il a alors tendu la main pour le ramasser et s’est rendu compte qu’il s’agissait du bras d’un garçon plus jeune, nommé Grayson, âgé de quatre ans.

Il a alors ramené Grayson à la surface et a crié le nom de sa mère, qui s’est précipitée pour sortir le petit garçon de la piscine. Heureusement, le père de Lewis, Craig, est pompier et a directement eu le réflexe d’appliquer les gestes de premiers secours à Grayson.

Crédit photo : SWNS

“Tout le monde était en état de choc”

“Je lui ai fait un massage cardiaque et du bouche à bouche mais malheureusement il semblait être resté de longues minutes sous l’eau. Tout le monde était en état de choc et en panique. J’ai dû demander à quelqu’un de maintenir ses voies respiratoires en place. J’ai demandé à quelqu’un à l’hôtel de me procurer un défibrillateur, puis j’ai continué le massage cardiaque et j’ai réussi à reprendre son souffle”, à témoigné Craig.

Crédit photo : SWNS

Ensuite, une ambulance est arrivée pour prendre le petit Grayson en charge, ainsi que ses parents. La grand-mère les a rejoints rapidement en avion afin de s'occuper de la fratrie à l’hôtel. Elle a ensuite rencontré Lewis et ses parents, les remerciant pour leurs gestes héroïques.

“C’est fantastique d’apprendre qu’ensemble on ait réussi à lui sauver la vie. On est tellement fiers de Lewis, de ce qu’il a accompli. Il est resté calme et a porté le petit garçon jusqu’au rebord de la piscine, en sécurité. Au début, il était un peu choqué et posait beaucoup de questions mais quand le petit s’est remis à respirer, il a poussé un grand ouf de soulagement”, raconte Craig.

Source : Metro UK
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef