«Je veux juste qu'on me laisse tranquille», cette mannequin n'en peut plus de se faire aborder par les hommes à la salle de sport

Bouton whatsapp

Aux États-Unis, une mannequin dont le physique attire tous les regards à la salle de sport est prêt à engager un garde du corps pour pouvoir s’entraîner en paix.

Monica Huldt, 37 ans, est une mannequin américain originaire de Scottsdale, une ville située dans l’État de l’Arizona. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que son physique attire tous les regards, notamment à la salle de sport où elle se rend cinq fois par semaine.

Crédit Photo : Jam Press/swedish_bella

Selon ses dires, chaque entraînement est un véritable cauchemar car elle se fait aborder par les clients du centre fitness. Face à cette situation, l’Américaine envisage d’engager un garde du corps pour l’accompagner afin qu’elle puisse s’entraîner en paix.

Crédit Photo : Jam Press/swedish_bella

Un quotidien difficile pour la mannequin

Celle qui est suivie par plus de 2 millions d'abonnés sur Instagram est prête à débourser 3000 dollars (environ 3 244 dollars) par mois pour trouver la bonne personne :

«Travailler et faire de l’exercice sont deux choses importantes pour moi, non seulement pour ma santé physique mais aussi pour mon bien-être mental», a-t-elle expliqué au Daily Mail.

Avant d’ajouter : «Je serais heureuse de payer 3 000 dollars par mois une personne qui fait du bon travail et qui peut faire fuir les gens». Les missions du garde du corps consisteraient à accompagner la trentenaire à la salle de sports et à quelques séances photos.

Crédit Photo : Jam Press/swedish_bella

Crédit Photo : Jam Press/swedish_bella

Si la jeune femme apprécie les compliments et trouve la démarche flatteuse, cette dernière aspire simplement à la tranquillité : «Cela me fait du bien de savoir qu'ils me trouvent attirante, car je n'ai pas eu une très bonne estime de moi en grandissant, mais la plupart du temps, je veux juste qu'on me laisse tranquille».

Aujourd’hui, la sportive est prête à tout pour assurer sa sécurité car elle a déjà vécu des rencontres effrayantes et traumatisantes avec des hommes :

«J’ai déjà eu un harceleur qui a réussi à trouver mon numéro de téléphone. Ce type m’envoyait des SMS en se faisant passer pour mon esthéticienne, un photographe avec qui j’ai travaillé ou encore un médecin. C’était effrayant et j’ai dû bloquer tous les numéros», a-t-elle confié.

Crédit Photo : Jam Press/swedish_bella

Fort heureusement, Monica Huldt peut compter sur le soutien de son époux pour surmonter ces épreuves.

Source : Daily Mail
Bouton whatsapp