À 71 ans, elle se lance dans une carrière de mannequin et devient mondialement célèbre

Bouton whatsapp

Le monde du mannequinat n'est pas connu pour ses positions progressistes sur l'âge. Pourtant, petit à petit, des mannequins qui ont largement dépassé l'âge moyen dans le métier font leurs débuts dans l'industrie de la mode. C’est notamment le cas de Setsuko Saito, alias Rosa Saito, originaire de São Paulo, qui a su se faire une place dans ce milieu particulièrement fermé.

Crédit : rosa.saito / Instagram

Du haut de ses 68 ans, elle a été approchée par une agence spécialisée pour embrasser la carrière de mannequin. Au départ, elle était très sceptique sur ces capacités à endosser ce rôle et il lui a fallu un an pour se faire convaincre, deux fois par une entreprise de mannequins et une fois par un photographe. Mais finalement, Setsuko Saito a décidé de tenter sa chance dans ce nouveau projet qui lui tendait les bras. Elle n'a pas regardé en arrière et s'épanouit depuis en tant que mannequin, à l'âge de 71 ans.

Avant de devenir modèle, Setsuko Saito a passé sa vie à s’occuper des autres et à prendre soin d’eux. D’abord, à l'âge de 22 ans, elle s'est occupée de sa mère diminuée. Puis en 2000, son mari est décédé et elle a dû gérer leurs trois enfants. Ce qui l'a poussée à essayer le mannequinat, c'est le fait qu'elle s'était « consacrée à d'autres personnes » pendant si longtemps et qu’elle ne voulait pas vivre avec des regrets. « Si je n'essaie pas, je ne saurai jamais » a-t-elle déclaré.

Crédit : rosa.saito / Instagram

Un esprit jeune et libre

Avec ses longs cheveux argentés et ses poses élégantes, Setsuko Saito a une beauté naturelle rare. Elle est un modèle polyvalent qui apparaît dans des shootings photos éditoriaux, publicitaires et même de haute couture. Elle n'est pas non plus étrangère aux défilés de mode et a récemment participé à la semaine de la mode de São Paulo. Elle accepte régulièrement de nouveaux projets sans penser à son âge : « je continue à apprendre et j'ai l'impression que plus j'apprends, moins j'en sais. Certes, le temps passe, mais qu'est-ce que le temps ? Si je devais donner un âge à mon âme, je lui donnerais 22 ans. »

Crédit : rosa.saito / Instagram

Crédit : rosa.saito / Instagram

Crédit : rosa.saito / Instagram

Crédit : rosa.saito / Instagram

Crédit : rosa.saito / Instagram

Crédit : rosa.saito / Instagram

Crédit : rosa.saito / Instagram

Crédit : rosa.saito / Instagram

Crédit : rosa.saito / Instagram

Crédit : rosa.saito / Instagram

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter