Les 10 plus belles femmes du monde (selon la science)

Mesurer la beauté féminine via la science... L'idée semble saugrenue ? Pas pour ce chirurgien qui a dressé le top 10 des femmes les plus belles du monde.

La beauté est-elle quelque chose qu’on peut mesurer de façon objective ? A l’heure où les canons de la beauté et de la mode sont battus en brèche par le mouvement body positive qui prône l’acceptation de soi dans sa belle imperfection, des scientifiques (visiblement peu sensibles au débat sociétal), ont établi le classement des plus belles femmes au monde… selon des critères inspirés de la Grèce antique. Le Dr Julian de Silva, chirurgien esthétique du Centre For Advanced Facial Cosmetic and Plastic Surgery à Londres (Royaume-Uni), s’est plus particulièrement basé sur le modèle mathématique du "nombre d’or" pour établir "scientifiquement" la beauté parfaite d’un visage.

À voir aussi

Le chirurgien a ensuite utilisé des technologies de cartographie du visage pour calculer avec cette formule mathématique les visages les plus proches du nombre d’or, pouvant être considérés comme "parfaits" à l’aune de ce critère. D’après la théorie du nombre d’or ou ratio d’or, plus les ratios d'un visage ou d'un corps sont proches du nombre 1,618 (Phi), plus ils se rapprochent de la beauté idéale.

Les plus belles femmes du monde, une histoire de sciences

The Daily Mail, le tabloïd britannique qui a relayé les conclusions de cette étude en octobre 2019, a expliqué dans ses colonnes comment ont été identifiés les visages que nous vous révèlerons ensuite (on ménage le suspense !). Différentes mesures du visage ont été prises : la longueur et la largeur du visage, le front, les sourcils, les proportions du nez, des lèvres, la distance partant des yeux jusqu’au bas du nez et du bas du nez jusqu’au bas du menton… 

Pour être considérée comme belle selon le nombre d'or (ou ratio d’or, appelé Phi, équivalent à 1,618), la longueur de l'oreille doit être égale à la longueur du nez et la largeur d'un œil doit être égale à la distance entre les yeux", explique The Daily Mail. Les différentes mesures réalisées par le logiciel du chirurgien ont permis d’obtenir les visages de célébrités les plus proches des proportions idéales du visage et à la symétrie parfaite.

Voici ce qu’il ressort de ce classement des 10 plus belles femmes du monde :

1. Bella Hadid, femme la plus belle au monde selon la science

Bella Hadid est la plus belle femme du monde selon la science. Crédit : instagram @bellahadid

Avec un ratio de 94,35% par rapport au nombre d’or, la mannequin Bella Hadid, 25 ans, est celle qui occupe la première marche du podium et se rapproche le plus de l’idéal de perfection issu de la Grèce antique.

Le top américain, née le 9 octobre 1996 à Washington DC, a commencé le mannequinat dès l’âge de 16 ans. Elle s’est fait connaître dès 2014 en apparaissant dans une campagne pour la maison Balmain, aux côtés de sa sœur le model Gigi Hadid. Après avoir défilé sur le catwalk pour les stylistes de renommée internationale comme Tom Ford, Tommy Hilfiger et Marc Jacobs, elle est élue Meilleure révélation de l’année en 2015 par le site Models.com. Propulsée comme star mondiale, Bella Hadid fait la Une de nombreuses éditions de Vogue parmi d’autres magazines de mode et devient rapidement la coqueluche des maisons de haute-couture comme Chanel, Givenchy. Elle apparaît dans les campagnes de publicité de nombreuses enseignes, de la lingerie Victoria’s Secret, en passant par le maquillage Dior ou l’équipement sportif avec Nike.

En septembre dernier, la star, élue deux fois mannequin de l’année au cours de sa carrière, a fait parler d’elle avec une nouvelle casquette d’entrepreneuse en annonçant le lancement de Kin Euphorics, une marque de boissons aux plantes adaptogènes et aux effets anti-stress.
Visiblement habituée des classements, la magnifique Bella Hadid peut se targuer d’avoir également un joli compte en banque puisqu’elle occupe la 7e place des mannequins les les mieux payés au monde en 2021 avec un revenu annuel estimé à 19 millions de dollars.

2. Beyoncé, la deuxième plus belle femme du monde

Beyonce, 2e femme la plus belle du monde. Crédit Instagram @Beyonce

Avec un ratio de 92,44% la chanteuse américaine née en 1981 à Houston (Texas), talonne de peu Bella Hadid. Son score proche de la perfection, elle le doit à la forme de son visage, a commenté le chirurgien Dr Julian De Silva, lors de la parution de l’étude. Fille d’un producteur de musique, Beyoncé Giselle Knowles, commence à donner de la voix à l’église et dans des concours de chant.

Elle se révèle au public en chantant comme meneuse au sein du célèbre girls band des Destiny’s Child. Le groupe cartonne en 1999 avec des tubes R’nB comme "Say my name", devenant un des groupes féminins ayant vendu le plus d’albums après les Spice Girls. Dès 2003, Beyoncé démarre une carrière solo qui fait d’elle un phénomène mondial. Célébrité puissante de l’industrie musicale, elle est considérée comme l’artiste la plus récompensée au monde, derrière feu le roi de la pop Michael Jackson.

3. Amber Heard, troisième femme la plus belle du monde dixit la science

Amber Heard, 3e femme la plus belle du monde Instagram @amberheard

Avec 91,85 %, Amber Heard remporte la troisième place du classement des femmes les plus belles du monde. Ce score honorable lui est attribué grâce à sa merveilleuse forme du visage et du menton, d’après le chirurgien qui qualifie cette actrice américaine née le 22 avril 1986 à Austin (Texas), de "beauté sans âge".
Après un passage éclair dans le mannequinat, Amber Heard se lance dans une carrière d’actrice. Elle se fait connaître du grand public dès 2007 en endossant le rôle de Greta Matthews dans la série télévisée Hidden Palms : Enfer au paradis.


Mariée en 2015 à l'acteur Johnny Depp, leur union bat de l'aile avant de voler en éclats en 2017. Le divorce et leurs démêlés judiciaires occupent encore aujourd'hui régulièrement la scène médiatique. Dans le dernier épisode du feuilleton "Amber Heard vs Johnny Depp", l'acteur s'est exprimé devant la Haute Cour de Londres lors d'un procès en diffamation intenté contre le journal The Sun pour avoir accusé Johnny Depp de violences sur son ex femme

4. Ariana Grande, la quatrième plus belle femme du monde

Ariana Grande occupe la 4e place des plus belles femmes au monde. Crédit instagram @arianagrande

91,81%. La pop star américaine, née en 1993 à Boca Raton en Floride, a décroché ce ratio élevé grâce à son front et son menton parfaits, dixit le chirurgien esthétique londonien.
Ariana Grande a 15 ans quand elle démarre sa carrière de chanteuse en interprétant le rôle de Charlotte dans la comédie musicale 13 à Broadway. Après s’être fait connaître avec des reprises sur sa chaîne YouTube, Ariana Grande est propulsée sur le devant de la scène avec son premier single en 2013 intitulé The Way.

Consacrée en 2016 comme artiste de l’année aux American Music Awards, la célébrité devient rapidement l’icône de la génération des Millenials et profite de sa notoriété sur les réseaux sociaux pour afficher son militantisme et son implication dans de nombreuses causes sociétales : contre le sexisme, la misogynie, le cyber-harcèlement, contre le port d’armes aux Etats-Unis. Elle clame aussi son soutien au mouvement #BlackliveMatters après le meurtre de George Floyd. En 2017, elle parvient à récolter 23 millions de dollars en soutien aux familles des victimes de l’attentat de Manchester qui a fait 23 morts à l’issue de son concert.

Le dernier signe de l’engagement de la star a eu lieu le 10 octobre dernier. A l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, la star promet une enveloppe de cinq millions de dollars destiné à offrir une thérapie gratuite à ses fans .

5. Taylor Swift, 5e femme la plus belle du monde selon le nombre d’or

Taylor Swift, 5e du classement instagram @taylorswift

Avec 91,64 %, la chanteuse, auteure, compositrice américaine née en 1989 à Reading, en Pennsylvanie, occupe la 5e place du classement des plus belles femmes du monde selon la science. Un score plus qu’honorable qu’elle doit à son menton et ses lèvres proches de la perfection d’après le chirurgien esthétique.


La chanteuse Taylor Swift qui a fait ses premiers pas dans la country, a connu un tournant dans sa carrière en rejoignant l’univers de la pop plus consensuelle. Une reconversion gagnante qui lui permet de rafler quatre Grammy Awards en 2009.

6. Kate Moss, la 6e plus belle femme du monde

Kate Moss, légende indétrônable de la mode Crédit : Wikicommons ©Renan Katayama

Avec un ratio de 91,05%, la célèbre mannequin britannique née en 1974 à Londres (Royaume-Uni) est considérée comme la 6e plus belle femme du monde, d’après la science. Du haut de ses 1,70 m, considérée comme une petite taille dans le monde du mannequinat, Kate Moss a réussi à devenir une des top model les plus célèbres au monde. Mannequin iconique, Kate Moss a vu sa carrière décoller dès 1990 en incarnant la campagne publicitaire pour les jeans de la marque Calvin Klein.

Celle que l’on surnomme "La Brindille" dans le milieu en référence à son extrême minceur, a réussi à s’imposer dans le milieu du mannequinat faisant de l’ombre aux supermodels des années 90 (Linda Evangelista, Naomi Campbell, Cindy Crawford). Dans sa longue carrière, elle fait la couverture de plus de 300 magazines, posant sous l’objectif des plus grands photographes et multipliant les défilés pour les mastodontes de la mode (Karl Lagerfeld, Chanel, Galliano, Gucci, Marc Jacobs…).

Mais Kate Moss ne bouleverse pas que les codes de la mode avec son look grunge et ses jambes arquées. Kate Moss marque aussi le public et occupe l’espace médiatique avec sa vie privée et sa personnalité borderline. En 2018, à la quarantaine passée, Kate Moss décide de se soigner de ses addictions en réalisant une cure de désintoxication.

C’est avec une fierté non dissimulée qu’elle raconte en 2020 sa nouvelle hygiène de vie saine au magazine Elle britannique. Elle décrit sa morning routine à base de yoga anti-stress et ses soirées rangées devant Netflix avec un coucher régulier à 23 h. Reine indémodable du catwalk, Kate Moss a passé le flambeau du mannequinat à sa fille Lila Moss, âgée de 19 ans, qu’elle a eu avec le co-fondateur du magazine Dazed and Confused, Jefferson Hack.

7. Scarlett Johansson, la 7e femme plus belle du monde

Scarlett Johansson 7e femme la plus belle du mpnde Crédit : instagram @scarlet.actress

Avec un score de 90, 91%, Scarlett Johansson, actrice, réalisatrice, scénariste, productrice de cinéma américaine née en 1984 à New-York, squatte la 7e place du top 10 des plus belles femmes du monde. Un résultat qu’elle doit à la position parfaite de ses yeux, selon le chirurgien esthétique à l’origine de l’étude.

La star a démarré au théâtre en jouant sur la scène de Broadway avant de jouer ses premiers rôles au cinéma. Elle se fait connaître du grand public en 1998 dans le film L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (1998) de Robert Redford. Devenue une star incontournable du septième art, la comédienne a tourné auprès des plus grands réalisateurs et continue, après 26 ans de carrière, d’être à l’affiche de pléthore de films du box office, que ce soit des blockbusters (Les Avengers…), ou dans des films indépendants (Under The Skin…).

8. Natalie Portman, la 8e plus belle femme du monde

Natalie Portman 8e dans le classement instagram @natalieportman

Natalie Portman remporte la 8e position des femmes les plus belles du monde avec un score de 90,51%. La comédienne, réalisatrice et productrice de cinéma, née en 1981 à Jérusalem (Israël), a fait ses premiers pas devant la caméra en tournant dans Léon de Luc Besson à l’âge de 12 ans. La star hollywoodienne fait de multiples apparitions dans des blockbusters américains ; En 2010, elle crève l’écran dans Black Swan.

Une performance qui lui permet de décrocher un Golden Globe et l’Oscar de la meilleure actrice en 2011. Du côté de sa vie privée, l’actrice partage sa vie avec le danseur et chorégraphe français Benjamin Millepied, rencontré en 2014 à l’occasion du tournage du premier film de la réalisatrice "Une histoire d'amour et de ténèbres". Avec l’ancien danseur étoile du New York City ballet, Natalie Portman a eu deux enfants, un petit garçon nommé Aleph en 2011 et une fille nommée Amalia en 2017.

Ces derniers temps, Natalie Portman se fait plus présente dans la publicité en étant l'égérie de campagnes pour des produits de beauté ou de parfum. Elle est notamment l’égérie du parfum Miss Dior en 2021.

9.Katy Perry, sacrée 9e femme la plus belle du monde

Katy Perry, 9e du classement instagram @katyperry

La chanteuse américaine née en 1984 à Santa Barbara en Californie décroche un score de 90,08%, la plaçant à l’avant-dernière place du top 10 des femmes les plus belles du monde. Poussé dès son plus jeune âge dans la voie du gospel par ses parents, la star américaine réussit à s’en extraire pour s’engouffrer dans la pop. Elle caracole en tête des charts avec son premier titre I kissed a girl en 2008, un tube qui s’est vendu à 6 millions d’exemplaires, se positionnant comme une des chanteuses pop les plus populaires de sa génération.

Quand Katy Perry ne brille pas sur la scène musicale, la chanteuse affiche son engagement dans des causes caritatives. Katy Perry milite pour la démocratisation des arts auprès des communautés défavorisées. La star a créé en 2019 sa propre fondation Firework Foundation (en référence à l’un de ses célèbres tubes), destiné à promouvoir et à rendre accessible des programmes et ateliers d’arts auprès des enfants les plus modestes.

Côté cœur, Katy Perry est en couple avec l’acteur Orlando Bloom. Une relation démarrée en 2016 jusqu’à une première séparation. Rabibochés et fiancés en 2018, les deux tourtereaux s’affichent heureux en couple et annoncent leur mariage en juin 2020 et la venue au monde de leur premier enfant, une fille appelée Daisy Dove née en août 2020.

10. Cara Delevingne, sacrée 10e femme la plus belle du monde 

Cara Delevingne 10e du classement Crédit instagram @caradelevingne

Avec 89,99%, la mannequin et actrice britannique née en 1992 à Londres (Royaume-Uni), occupe la dernière place du classement des plus belles femmes du monde.
Cara Delevingne a grandi dans un milieu privilégié puisqu'elle est la fille d’une personal shopper du grand magasin londonien Selfridges et chroniqueuse au British Vogue, et d’un promoteur immobilier. Après avoir abandonné ses études, Cara se lance avec succès dans le mannequinat. Elle est repérée par la directrice de l'agence Storm avec qui elle signe son premier contrat, avant de s’engager avec l’agence DNA Model en 2011.

Sa carrière de modèle décolle quand elle devient l’égérie de Burberry à l’âge de 19 ans. En 2012, la top est élue "mannequin de l'année" par la British Fashion Council, organisme britannique de promotion de la mode. Icône de la mode, la mannequin a défilé pour les grands couturiers (Yves Saint Laurent, Dolce&Gabbana, Chanel, Fendi, Stella McCartney), fait régulièrement la Une des magazines féminins et de mode comme Jalouse, V magazine, Harper’s Bazaar, Vogue. Le top model a été l’égérie de la collection joaillerie de Dior.

En 2019 la top model ouvre le défilé du prêt-à-porter automne-hiver 2019-2020 de Chanel. Un moment chargé d’émotion puisqu’il s’agit de la dernière collection de feu Karl Lagerfeld, décédé quinze jours plus tôt. La it girl est très prolixe sur les réseaux sociaux comme Instagram avec une communauté de près de 44 millions d’abonnés. Elle aime poster son quotidien loin des strass des défilés et s’afficher en mode fêtarde avec ses amies, comme dans les soirées post défilés.

Assumant son style de "garçon manqué" (elle est souvent considérée à Kate Moss), son look grunge et décomplexé, Cara se plaît à montrer sa personnalité cabocharde et espiègle. Célébrité que tout le monde s’arrache, la top model surfe sur sa popularité sur Instagram. Elle signe souvent des collaborations avec des marques comme Puma, Chanel, Rimmer pour lesquelles elle publie des posts qui lui rapportent des milliers de dollars. En 2017 Cara Delevingne est désignée par Forbes comme le mannequin le mieux payé au monde (avec 8 millions de dollars empochés en 2016), détrônant Kate Moss. Un classement qu’elle n’a pas quitté. En 2021 elle continue à figurer dans la liste des mannequins les mieux payés au monde, occupant la 5e place du classement avec un revenu annuel estimé à 31 millions de dollars.

Source : Daily Mail