Ce militaire surprend sa femme enceinte à l'hôpital et arrive juste à temps pour la naissance de son enfant

Bouton whatsapp

Rentré plus tôt d’une mission en Irak, un militaire a décidé de faire la surprise à sa femme enceinte en la rejoignant à l’hôpital, alors qu’elle se préparait pour l’arrivée de son bébé. Le militaire est arrivé juste à temps car le lendemain, la famille s’est agrandie.

Crédit photo : Harold Rahming

Harold Rahming est un médecin et officier de la Garde nationale de l’armée américaine. Pendant trois mois, il est parti en mission en Irak et a laissé sa femme enceinte, Cara, en espérant revenir à temps pour la naissance de son enfant.

Le mois dernier, Harold est rentré plus tôt de sa mission et a décidé de ne pas avertir sa femme de son retour. Cette dernière se trouvait à l’hôpital en vue de son accouchement, afin de préparer l’arrivée de son bébé. En effet, l’accouchement était prévu pour le 22 septembre, mais Cara a ressenti des contractions et des mouvements quelques jours plus tôt et les médecins l’ont placée sous surveillance. En sachant ces informations, Harold n’était pas sûr d’arriver à temps pour la naissance de son bébé.

« Il y a eu des moments où je ne pensais pas que j’allais y arriver, a-t-il confié. Je me suis dit que je pourrais probablement faire en sorte d’arriver le 22 septembre, c’était en quelque sorte le plan, pour être peut-être là à l’hôpital au moment où le bébé arriverait. »

Il revient la veille de la naissance de son enfant

Heureusement, Harold a pu rentrer plus tôt de mission et est arrivé à l’hôpital le 17 septembre. En arrivant dans l’établissement et avec la complicité du personnel médical, le militaire a attendu dans la chambre de sa femme pendant qu’elle était aux toilettes, afin de la surprendre. La suite, c’est Cara qui la raconte avec émotion.

Crédit photo : Harold Rahming

« J’ai vu plusieurs infirmières avec leurs téléphones et je me suis demandée pourquoi elles me filmaient en sortant des toilettes, a raconté Cara. Ensuite, j’ai vu Harold sur ma gauche dans son uniforme militaire. Il n’y a pas de mots pour exprimer ce que j’ai ressenti parce que je ne savais pas qu’il rentrait à la maison. Je savais juste que j’étais à l’hôpital, que le bébé allait bientôt arriver. Il y avait beaucoup d’émotions à traiter, mais je sais que l’émotion définitive que j’ai ressentie était de la joie. »

Après trois mois d’absence, les retrouvailles surprises du couple n’en ont été que plus belles. Le bébé, âgé aujourd’hui de deux semaines, va très bien et est particulièrement calme, au grand bonheur de ses parents.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter