Un nouveau super-héros au Kenya livre de l'eau aux animaux pour contrer la sécheresse qui sévit

7 219partages

Vous connaissiez tous les supers-héros, de Ironman à Bateman en passant par Superman. Tous ou presque. Découvrez l’homme que l’on appelle Water Man au Kenya, qui vient en aide aux animaux.

Depuis maintenant un an, Patrick Kilonzo Mwalua, a.k.a « Water Man » s’est fait un nom au Kenya. Touché par la forte sécheresse qui touche le Tsavo West National Park, Mwalua a décidé de prendre une grande initiative pour pallier aux conséquences de ce phénomène chez les animaux: « C’était en Juin de l’année dernière lorsque j’ai visité la réserve Tsavo que j’ai remarqué que les points d’eau étaient à sec et les animaux assis autour semblaient désespérés », a fait savoir Mwalua au journal Nairobi Wire.

Chaque jour, ce fermier transporte et livre près de 11 000 litres d’eau aux animaux en traversant des routes désertes et sablées. A son arrivée sur les lieux, c’est toujours la même rengaine : les animaux se pressent vers sa citerne remplie d’eau dès qu’ils entendent le bruit de cette dernière !

Pour cet amoureux de la nature convaincu, cette mission est des plus importantes comme il l’a expliqué au journal The Dodo: « Il n’y a absolument pas d’eau dans les alentours, c’est pourquoi les animaux dépendent des humains ». Et de poursuivre : « Si nous ne les aidons pas, ils vont mourir ».

Crédits : Facebook Patrick Kilonzo Mwalua

Un combat qui en vaut la peine

Mwalua donne aussi d’autres détails sur ses périples et notamment cette fameuse nuit où un troupeau de 500 buffles l’attendaient au point d’eau et se sont précipités pour boire. Un spectacle auquel Mwalua a assisté en les contemplant pendant quelques instants.

Grâce à ses missions d’aides aux animaux sauvages, Mwalua s’est fait un nom et une réputation dans la région, attiranta même l'attention de trois femmes américaines devenues ses partenaires dans son combat pour la préservation des animaux. D’ailleurs, l’une d’entre elles, Cher Callaway, décrit l’engagement de « Water Man » envers la faune et la flore comme « son patrimoine […] incommensurable ».

Mais Water Man ne s’arrête pas là et fait même de la prévention dans les écoles auprès des enfants pour les sensibiliser sur l’importance de la vie sauvage et de sa conservation.

Pour plus de détails sur la noble mission de Mwalua, vous pouvez jeter un coup d’œil à sa page dédiée GoFundMe pour en parler au plus grand nombre et le soutenir dans ses différents projets.

Source : The Epoch Times
Dernières news