Touché par la mort du prince Philip, ce petit garçon picard de 7 ans a écrit à la reine d'Angleterre qui lui a répondu

C'est la belle histoire du jour ! Un enfant de l'Oise, touché par la mort du prince Philip, a adressé une lettre de condoléances à la Reine Elizabeth II qui lui a répondu. Précisions.

Si certains en doutaient encore, il n’y a pas d’âge pour avoir de la compassion et, accessoirement, pour maîtriser la langue de Shakespeare.

Un petit garçon de 7 ans nous le prouve aujourd’hui avec une démarche à la fois adorable et courageuse !

Ainsi, ce dernier a récemment écrit - en anglais s’il vous plaît - à la Reine d’Angleterre Elizabeth II pour lui adresser ses condoléances suite à la mort de son époux, le prince Philip, et la souveraine lui a répondu.

Crédit photo : Sylvie Gentien / France 3 - Shutterstock

Suite au décès du prince Philip, Noé, 7 ans, envoie ses condoléances à la reine d'Angleterre qui lui répond

Prénommé Noé, le garçonnet, qui réside à Saint-Aubin-en-Bray dans l’Oise, est passionné par tout ce qui touche de près ou de loin à la Grande-Bretagne depuis qu’il a suivi un cours d’initiation à l’anglais en maternelle.

Lorsqu'en avril dernier le prince Philip rend son dernier souffle à l’âge de 99 ans, c'est donc tout naturellement que Noé éprouve du chagrin ainsi que de la compassion pour la reine. Il entreprend alors de lui rédiger une lettre.

« Ça lui a fait tout drôle de voir la reine seule sans personne pour la soutenir. Il a voulu lui écrire. Je lui ai dit que c’était très bien de s’intéresser aux autres. », raconte ainsi sa nounou Sylvie, interrogée par nos confrères de France 3.

Noé appelle alors sa grand-mère - « mamie Poupoune » - pour qu’elle l’aide à rassembler ses idées et rédige avec elle son courrier.

« Il s’est présenté, a raconté qu’il avait perdu son arrière-grand-père quelques jours avant la mort du prince Philip et qu’il présentait ses condoléances à la reine. Il a aussi ajouté une photo de lui avec son petit frère Tom et sa petite sœur Mia », explique sa grand-mère.

Une fois la lettre postée, l’oncle de Noé lui explique qu’il serait tout de même étonnant qu’il reçoive une réponse, car la reine est très sollicitée.

Mais le 27 juillet, contre toute attente, la factrice dépose une lettre portant le monogramme « E II R » (pour Elizabeth II Regina), pour le plus grand bonheur du petit garçon.

Dans cette missive, la souveraine « remercie très sincèrement » Noé pour ses « aimables paroles de sympathie ».

« J’étais content, joyeux ! » s’est exclamé l’enfant qui rêve désormais de voyager outre-Manche pour y découvrir « le château et la reine ».