Rhône : Un premier cas de cheval mutilé a été découvert

4 316partages

Vendredi 11 septembre, un cheval a été découvert mutilé dans le centre équestre de Charly, dans le département du Rhône.

C’est le premier cas de cheval mutilé découvert dans ce département. Le pur-sang anglais ne souffre que d’une coupure de trois à quatre centimètres à la mâchoire.

Publicité

Alors que les propriétaires des chevaux se trouvent encore au centre équestre à 21h30, ils aperçoivent des lueurs de lampes dans la nuit et entendent les animaux s’agiter. C’est en s’approchant des équidés qu’ils se rendent compte qu’un des pensionnaires a une plaie à la mâchoire.

La coupure a été provoquée par un objet tranchant

Crédit : Shutterstock / le cheval court au galop sur un champ 

Selon le vétérinaire qui l’a examiné et soigné, la coupure a été provoquée par un objet tranchant. Le pur-sang n’avait pas d’autres blessures et sa vie n’est pas en danger.

Le Progrès, indique l’auteur de la blessure a été mis en fuite par l’intervention des propriétaires. Il semblerait même qu’il ait agi avec l’aide de complices, les témoins ont vu plusieurs lampes.

Les individus ont eu le temps de prendre la fuite

Crédit : Shutterstock /Poney gallois courant et debout dans une haute herbe

Malheureusement, les individus ont eu le temps de prendre la fuite avant l’arrivée de la gendarmerie qui a ouvert une enquête.

Le quotidien précise également qu’un veau a été retrouvé mort à Matour, une commune de Saône-et-Loire limitrophe du Rhône. L’animal a eu la langue et la queue coupée, ainsi qu’un œil arraché.

Crédit : Shutterstock / Beau cheval rouge avec long portrait de crinière en mouvement

Cette histoire s’ajoute aux nombreuses mutilations de chevaux survenues dans le pays ces derniers mois et qui sèment la terreur chez les éleveurs, qui craignent que leurs bêtes subissent des attaques.

Source : Le Progrès
Plus d'articles