Angleterre : au zoo de Bristol, les visiteurs vont pouvoir découvrir ce bébé gorille âgé de seulement 4 mois

Au zoo de Bristol, un bébé gorille est né en décembre dernier. L’établissement va rouvrir la semaine prochaine, et les visiteurs pourront découvrir ce nouveau-né adorable, âgé de 4 mois.

En décembre dernier, pendant que l’Angleterre était confinée, un petit gorille est né au zoo de Bristol. Il est le deuxième bébé gorille à naître dans ce zoo en moins de six mois. Il s’agit d’un gorille des plaines occidentales, une espèce qui n’est pas agressive, sauf si elle est dérangée.

Crédit photo : Zoo de Bristol

« C’est agréable de le voir grandir au sein du groupe familial du zoo de Bristol car il y a deux autres jeunes à ses côtés, âgés de trois et quatre ans », explique un porte-parole du zoo de Bristol.

Aujourd’hui âgé de 4 mois, le bébé gorille ne quitte pas sa mère et s’apprête à rencontrer les visiteurs du zoo.

Le bébé gorille est accroché à sa mère

Après plusieurs mois de fermeture à cause de la pandémie de Covid-19, le zoo de Bristol va rouvrir la semaine prochaine. Un protocole sanitaire strict va être imposé avec de nouvelles mesures d’hygiène et de sécurité, comme la prise de température à l’entrée du zoo, le port du masque et le respect de la distanciation sociale.

Crédit photo : Zoo de Bristol

Lors de leur découverte du zoo, les visiteurs pourront voir le bébé gorille. Pour le moment, il est encore très proche de sa mère et s’agrippe à elle quand elle le porte dans l’enclos.

« Il grandit très bien. C’est un jeune vraiment sain et fort. Il se développe bien et est de plus en plus alerte. Il montre de l’intérêt pour la nourriture et joue avec les membres de sa famille. Il profite également du soleil sur l’île aux gorilles alors que le temps se fait plus clément », a détaillé le porte-parole du zoo.

Les gorilles sauvages en danger critique d’extinction

Les gorilles des plaines occidentales sont une espèce en danger critique d’extinction au Cameroun. De nombreux gorilles sauvages sont tués par des chasseurs pour le commerce de leur viande, les petits sont souvent arrachés de leur famille pour être vendus comme animaux de compagnie. Cependant, ils sont généralement abandonnés et meurent de faim.

Crédit photo : Zoo de Bristol

Pour les aider, la Bristol Zoological Society apporte son soutien à un sanctuaire au Cameroun, qui soigne les gorilles et les chimpanzés blessés. Le zoo a également mis en place un programme d’élevage et de conservation, pour perpétuer cette espèce de gorille et éviter qu’elle ne disparaisse.

« Il est important de contribuer à la sauvegarde de l’avenir des gorilles des plaines de l’Ouest, qui sont en danger critique d’extinction à l’état sauvage », a affirmé Nigel Simpson, responsable des collections d’animaux du zoo.

Grâce à son programme d’élevage, le zoo augmente peu à peu la population de gorilles sauvages, puisqu’on en compte aujourd’hui sept dans le zoo.

Crédit photo : Zoo de Bristol

Source : Daily Mail
Plus d'articles
À lire aussi