Retrouvailles bouleversantes entre un vétéran de 97 ans et les enfants que ce dernier avait sauvés pendant la guerre

902partages

Plus de 75 ans après, un vétéran américain de la Seconde Guerre mondiale a pu retrouver les trois personnes qu’il avait sauvées durant le conflit. C'est la belle histoire du jour qui nous vient d'Italie. Récit.

Grâce à une photo publiée sur facebook, ce vétéran de 97 ans a retrouvé les « enfants » qu’il avait sauvés durant la Seconde guerre mondiale

Retrouvailles bouleversantes entre un vétéran de 97 ans et les enfants que ce dernier avait sauvés pendant la Seconde Guerre mondiale

C’est une histoire bouleversante et intime ! De celles qui se diluent dans l’histoire avec un grand H, tout en faisant vivre la mémoire universelle.

Grâce à la magie des réseaux sociaux, un vétéran américain de la Seconde Guerre mondiale a retrouvé les trois personnes qu’il avait sauvées jadis en Italie, lorsque ces dernières n’étaient encore que des enfants.

Crédit photo : Wire Feeds

77 ans après, il retrouve les enfants qu'il avait sauvés pendant la Seconde Guerre mondiale, grâce à la magie des réseaux sociaux

Âgé de 97 ans, Martin Adler, qui vit aujourd’hui en Floride, se trouvait en effet dans la botte en 1944, alors que les forces alliées procédaient à la libération du pays.

À la poursuite des nazis qui fuyaient vers le nord, Martin, alors âgé de 20 ans, avait fait une halte avec son régiment dans le village de Monterenzio, situé à une trentaine de kilomètres de Bologne.

C’est là qu’il avait trouvé découvert ces enfants, trois frères et sœurs cachés dans un panier d’osier.

Une rencontre qui aurait pu tourner à la tragédie car le soldat, pensant que l’endroit était vide, avait été surpris à l’époque par un bruit provenant du panier et avait immédiatement pointé son arme en direction de celui-ci, sans savoir bien sûr que des enfants se trouvaient à l’intérieur.

Sans l’intervention de la mère, qui avait surgi de nulle part, Martin aurait pu commettre l’irréparable.

Mais une fois la tension retombée, tous avaient partagé un précieux moment d’échange et de convivialité, si rare dans le marasme du conflit.

Ce souvenir, Martin Adler l’a gardé profondément gravé au fond de son cœur toute sa vie, n’oubliant jamais les visages de ces trois bambins, immortalisés par un cliché qu’il a conservé pendant 70 ans.

Crédit photo : Getty Images

Mais alors qu’il pensait ne jamais les revoir, sa fille Rochelle a publié cette fameuse photo, courant 2020 sur un groupe facebook d’anciens combattants et, par miracle, la magie des réseaux sociaux a permis de les retrouver.

Un journaliste italien, qui avait repéré l’image, s’est en effet mis en tête de retrouver cette fratrie pour éventuellement leur permettre de rencontrer leur sauveur.

Spécialisé dans la Seconde Guerre mondiale, l’intéressé a d’abord identifié le régiment de Martin Adler (le 339e d’infanterie ndlr) puis a réussi à localiser le lieu de stationnement de ce dernier, en Italie.

La publication de la photo dans un journal local a ensuite permis de découvrir l’identité des trois enfants. Il s’agissait de Bruno, Mafalda et Giuliana Naldi, aujourd’hui octogénaires et encore vivants.

Ces derniers ont alors pu contacter Martin avec lequel ils ont échangé pendant des mois, en se faisant la promesse de se rencontrer de nouveau, une fois que la crise du Covid-19 s’améliorerait.

Leur vœu a été exaucé puisque Martin a fait le voyage, malgré son âge avancé, jusqu’en Italie depuis la Floride.

Après un périple de 20 heures, le vétéran a enfin atterri ce lundi 23 août à l’aéroport de Bologne, où les retrouvailles avec Bruno, Mafalda et Giuliana ont été bouleversantes.

Des images émouvantes où se mêlent joie, larmes et souvenirs d’une période trouble où l’humanité de certains a fait perdurer l’espoir de jours meilleurs.

Crédit photo : Associated Press

Crédit photo : Getty Images / DR

Source : Daily Mail