Alors qu'elle doit se rendre à sa soutenance de mémoire, son vol est dérouté, elle paye 800 € de taxi pour passer l'examen

Bouton whatsapp

Dimanche 19 juin, un vol Lyon-Bordeaux a atterri à Toulouse à cause des orages. Une passagère a été contrainte de payer 800 euros de taxi pour pouvoir être à l’heure à son examen et demande à la compagnie aérienne de la rembourser.

Dimanche dernier, de gros orages ont éclaté partout en France. Un aléa de la météo qui a bouleversé le trafic aérien sur le territoire. C’est le cas d’un vol Lyon-Bordeaux, desservi par la compagnie aérienne EasyJet, qui n’a pas atterri à l’endroit prévu.

Crédit photo : Pixabay

Après 30 minutes de retard, l’avion a décollé de Lyon dans le but d'atterir à Bordeaux. Cependant, il a été obligé de se poser à Toulouse à 21h, ne pouvant pas continuer sa route à cause des orages. Pendant trois heures, les passagers n’ont pas pu sortir de l’avion et ont dû patienter à l’intérieur jusqu’à minuit.

Elle paye 800 euros de taxi

À minuit passé, tous les passagers ont enfin pu sortir de l’aéroport, bien loin de leur destination initiale. Malheureusement, la compagnie EasyJet n’a proposé aucune solution pour aider les passagers livrés à eux-mêmes à Toulouse. Emma, une jeune étudiante bordelaise qui était dans l’avion, a dû trouver un moyen pour rejoindre sa ville d’origine et passer sa soutenance de mémoire qui avait lieu le lendemain matin.

« L’avion a décollé avec une demi-heure de retard, mais je ne m’attendais pas à rencontrer autant de problèmes », a déclaré Emma.

Crédit photo : Pexels

À cette heure-là, aucun train, bus ni moyen de covoiturage n’était disponible dans la ville rose. L’étudiante a donc été obligée de payer un taxi pour pouvoir être à l’heure à son examen à Bordeaux. La note a été particulièrement salée puisque le trajet a coûté 800 euros à Emma.

« Les équipes d’EasyJet nous ont dit qu’elles n’allaient rien faire pour nous. J’ai dû payer plus de 800 euros de taxi pour pouvoir rentrer chez moi », a regretté la jeune femme.

L’étudiante a immédiatement demandé un remboursement à EasyJet. Pour le moment, la compagnie aérienne n’a donné aucune réponse.

Source : La Dépêche
Bouton whatsapp