Une architecte belge construit sa maison dans une serre et ne paye plus l'électricité, ni l'eau, ni le gaz

Par
52 616
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

À Rekkem, à la frontière franco-belge près de Lille, l'architecte Koen Vandewalle a eu l'idée de construire une serre en verre tout autour de sa nouvelle maison. Des constructions de ce genre existent déjà en Suède et aux Pays-Bas mais c’est une grande première en Belgique.

L’habitation bâtie avec une ossature en bois est totalement autonome. Elle n’est ni reliée aux réseaux d’eau, ni de gaz et ni d’électricité. L’eau est récoltée à travers la pluie qui tombe sur le toit de la verrière. Elle est ensuite filtrée, désinfectée et stockée à trois citernes de 20 000 litres. La maison n’a donc pas besoin de se connecter à l’eau courante. Les eaux usées sont acheminées vers une fosse septique, elle-même installée dans un champ de roseaux adapté.

L’électricité est fournie par 72 panneaux solaires fabriqués sur mesure et incorporés au verre. La double couche entre la serre et le toit provoque un micro-climat dans la maison, un chauffage au gaz n’est donc pas nécessaire. « Beaucoup de choses peuvent pousser dans le jardin aménagé et même des plantes que l'on ne retrouve pas chez nous comme un figuier ou un amandier. Les murs de la maison sont blancs pour réfléchir la lumière du soleil », explique l’architecte Koen Vandewalle, sur le site d’information belge 7sur7.

Un investissement à moindre coût qui limite grandement les factures et qui devrait même faire profiter les voisins. « Nous n'aurons jamais à payer aucune facture d'eau ou d'électricité. À long terme, de telles serres produiront même de l'énergie pour le voisinage. Ainsi, nous contribuerons à un meilleur environnement au niveau local et nous aiderons le climat. »

Koen Vandewall a précisé qu’une construction comme celle-ci coûte 70 000€ de plus qu’une maison classique. Une somme conséquente mais rentable d’après l’architecte. « Nous récupérerons notre investissement dans 10 ou 15 ans. »

Un mode de vie révolutionnaire et un beau message d’espoir pour le climat, qui devrait servir d’exemple. « Pour le climat, nous devons penser différemment et envisager des maisons autonomes. »

VIDEO : Depuis qu'il est sans-emploi, cet homme a décidé de nettoyer les rivières
Source : 7sur7
Architecte Belgique Maison écologique Climat
Commentaires