Chiens, chats, rongeurs : un appel à l'adoption est lancé pour sauver 350 animaux de laboratoire de l'euthanasie

526partages

Une association lance un appel pour adopter 350 animaux de laboratoire qui ne sont plus utilisés pour les expérience scientifiques, afin de leur offrir une nouvelle vie.

Ce samedi 24 avril a lieu la 42ème Journée mondiale des animaux de laboratoire. À cette occasion, le Groupement de réflexion et d’action pour l’animal (Graal) lance un appel à l’adoption pour recueillir 350 animaux de laboratoire qui ne sont plus utilisés lors des expérimentations scientifiques.

Crédit photo : TMArt / Shutterstock

Cette association créée en 2004 œuvre pour la réhabilitation des animaux de laboratoire en France et vit exclusivement grâce à des dons.

350 animaux de laboratoire à adopter

Comme il n’existe aucun financement public ou privé pour prendre en charge la retraite des animaux de laboratoire, 350 animaux risquent d’être euthanasiés. Parmi eux, des chiens, chats, chevaux, rongeurs et poissons, qui pourraient trouver un nouveau foyer.

« Tous les animaux sont en bonne santé. Ce sont les laboratoires qui nous contactent pour les placer. Les chiens sont âgés de trois mois à plus de 10 ans et ont vécu dans des cages. Il y a des jeunes primates et d’autres âgés de plus de 20 ans », a déclaré Marie-Françoise Lheureux, présidente et fondatrice de l’association.

Les animaux de laboratoire risquent l’euthanasie

Parmi les animaux de laboratoire, on retrouve également des vaches ou des primates, qui sont plus difficiles à placer. Ces derniers peuvent être accueillis dans des lieux spécialisés en France, comme dans le zoo-refuge de la Tanière. Cet établissement héberge aujourd’hui plus de 20 primates réhabilités par le Graal.

Crédit photo : Abeselom Zerit / Shutterstock

« On nous confie de plus en plus d’animaux de ferme et c’est compliqué de placer des animaux qui ne rentreront pas dans le circuit de la viande, comme des vaches à fistule ou hublot. Ce sont parfois les Directions départementales de la protection des populations qui nous contactent pour trouver des solutions dans des fermes refuges de qualité, ce qui nécessite des frais importants », a continué Marie-Françoise Lheureux.

Aujourd’hui, le Graal a offert une nouvelle vie à plus de 4600 animaux, en leur trouvant un nouveau foyer.

Source : Huffington Post