« L'amour n'a pas de couleur chez moi », la belle histoire d'une Afro-américaine qui a adopté trois enfants blancs

47Kpartages

Dans l’Ohio, une jeune femme Afro-Américaine a décidé de recueillir chez elle trois enfants blancs issus d’un orphelinat. Retour sur une magnifique histoire pas comme les autres.

L’amour ne connait aucune limite et surtout pas celle de la couleur de peau. Trika Engleman représente le parfait exemple. Cette femme afro-américaine, âgée de 32 ans, a décidé d’adopter trois enfants blancs. Ce professeure de mathématiques de l’Ohio n’a pas eu une vie facile. Elle a perdu sa mère à l’âge de 6 ans et n'a plus eu de figure maternelle, très importante pendant l’enfance, depuis cette perte tragique. Cependant, cela ne l'a pas découragé pour autant et Trika a toujours rêvé d’avoir sa propre famille.

Alexis, Mercedes et Elijah. Crédit Photo : SWNS

Trika Engleman aspire à devenir mère

Dans un premier temps, elle décide de devenir mère d’accueil. Craignant de ne pas remplir les exigences requises car elle est célibataire, Trika est surprise d’apprendre qu’elle possède le profil parfait pour accueillir des enfants chez elle. À cette époque, elle a 21 ans et occupe un job stable. Seul bémol : la jeune femme partage un logement avec sa soeur. En très peu de temps, elle trouve un petit appartement. Elle est enfin prête à recueillir son premier enfant chez elle.

À l’orphelinat, quand on lui demande si elle a des préférences concernant la couleur de peau de l’enfant, elle rétorque qu’elle s’en moque : « La couleur de peau m’importe peu. L’amour c’est l’amour, qu’importe ta couleur de peau », a t-elle écrit sur le site Internet Love matters.

Elijah, premier enfant à rejoindre la famille

En décembre 2016, elle reçoit son plus cadeau de Noël : un adorable nourrisson - Elijah - âgé de quelques jours. Trika l’aime tendrement et en est très fière. D’autant plus qu’Elijah est né avec une addiction à la drogue car sa mère biologique était une junkie. Six mois plus tard, elle accueille une petite fille, Alexis. Trika souhaite offrir l’hospitalité à la grande soeur de celle-ci mais cela n’est pas possible. En effet, Mercedes est envoyée en foyer à cause de ses problèmes de comportement. Trika et le reste de sa famille passent cependant du temps avec elle le week-end.

La séparation entre les deux soeurs est douloureuse et Trika Engleman refuse de laisser la situation telle quelle. Elle est déterminée à ramener Mercedes chez elle. La jeune femme fait l’acquisition d’un appartement plus grand et plus confortable pour la famille. Ses efforts paient car Mercedes rejoint sa petite soeur en mars 2018. Les deux jeunes filles ne se sont jamais senties aussi bien et les résultats scolaires d’Alexis s’améliorent de jour en jour. Treka n’a jamais été si heureuse et désire par dessus tout le bonheur de ses trois enfants malgré leurs différences : « J’aime mes enfants et je suis extrêmement reconnaissante de les avoir dans ma vie ».

Le rêve devient réalité 

Le 1er novembre 2019, la jeune femme décide d’adopter officiellement les trois enfants afin de former une famille pour la vie : « Nous avions déjà une connexion et les enfants étaient à la maison depuis longtemps. Ils ont besoin de moi et j’ai besoin d’eux. Ils ont toujours été séparés tout au long de leur vie, je ne pouvais les séparer encore ».

Elijah, Alexis et Mercedes sont ravis et acceptent avec joie la proposition de leur mère. L’histoire de la famille Engleman aurait pu être parfaite sans les commentaires racistes dont elle a été victime. « Parfois les gens me prennent pour la baby-sitter des enfants. Je réponds simplement que je suis leur mère et je pars ».

Crédit Photo : SWNS

Fort heureusement, l’amour est plus fort que tout et Treka est complètement dévouée à sa famille. On leur souhaite beaucoup de bonheur.

Source : Inquisitr
Plus d'articles